Accusé d'agression sexuelle sur une jeune femme, un prêtre se suicide dans son église

Accusé d'agression sexuelle sur une jeune femme, un prêtre se suicide dans son église

Publié le :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 17:45

Mise à jour :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 18:02
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un prêtre de 38 ans, qui a fait l’objet d’une dénonciation de la part d’une femme l’accusant de comportements indécents et d'agression sexuelle sur sa fille, s’est donné la mort mardi dans son église à Rouen.

La ville de Rouen est sous le choc depuis la découverte mardi 18 dans une église du corps sans vie d'un prêtre. Le père Jean-Baptiste Sèbe, 38 ans, s'est donné la mort dans le lieu de culte. Une messe à sa mémoire a été donnée mardi soir, à 20h, à la basilique Notre Dame de Bonsecours, pour un "temps de prière fraternel et d'amitié". 

"Ce matin, le corps sans vie du père Jean-Baptiste Sèbe a été découvert dans les locaux de l’église Saint-Romain. Comme vous savez, âgé de 38 ans, il était le curé de la paroisse Saint Jean XXIII de Rouen nord. Visiblement, il s’est donné la mort", a fait savoir un communiqué de presse de Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen. Et de poursuivre: "Nous pensons immédiatement à sa famille, ses parents, ses frères et sœurs que j’ai pu informer rapidement; nous pensons à ses proches, à sa paroisse, son service de la formation, le collège Saint-Dominique, ses étudiants et collègues, et à tous ceux qu’il accompagnait". Les autorités ecclésiastiques ont fait part de leur incompréhension face au geste du curé, se bornant a expliqué qu'il "traversait une période très difficile".

Lire aussi - Pédophilie: le prêtre accusé par quatre enfants avait été signalé

Toutefois, ce mercredi 19, le procureur de la République de Rouen a fait savoir que le suicidé faisait l'objet d'une dénonciation auprès de l’archevêché de la part d'une mère de famille. "Une femme était venue se plaindre auprès de l’archevêque de Rouen de comportements indécents et d’agression sexuelle commis envers sa fille. Mais rien n’avait été porté à la connaissance de la police avant ce suicide", a fait savoir une source policière auprès de La Croix. Les forces de l'ordre qui enquêtent sur les faits font preuve de prudence à ce stade sur ce qui aurait pu motiver le geste de désespoir du jeune prêtre.

Interrogé sur cette supposée dénonciation, Éric de la Bourdonnaye, directeur de la communication du diocèse de Rouen, a déclaré ne pouvoir "ni confirmer ni infirmer ces informations".

Voir:

Pédophilie: un curé du Vercors relance l'affaire Barbarin 

Abus sexuels de prêtres: les dispositifs mis en place par l'Eglise de France 

Un prêtre réclame la démission du cardinal Barbarin

Un prêtre de 38 ans qui a fait l’objet d’une dénonciation pour agression sexuelle sur une jeune femme s'est suicidé.

Commentaires

-