Agressions homophobes en série: un couple de femmes frappé (photo)

Agressions homophobes en série: un couple de femmes frappé (photo)

Publié le :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 13:30

Mise à jour :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 14:01
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple de femmes a été agressé mercredi soir à Paris en raison de son orientation sexuelle. Une des victimes a été violemment frappée au visage et une plainte a été déposée.

C'est une énième agression homophobie qui a eu lieu dans les rues de Paris. Une femme a reçu un violent coup de poing au visage mercredi 31 octobre parce qu'elle embrassait sa compagne à un arrêt de bus à Paris dans le 9e arrondissement, selon l'association Urgence Homophobie. 

La victime, une femme née en 1972 embrassait son amie lorsqu'un homme a tiré les cheveux de cette dernière. Pour connaître les raisons de son geste, elle a alors poursuivi cet individu, qui lui a donné un coup de poing, entraînant 21 jours d'interruption totale de travail (ITT). Selon l'association, elle va aussi devoir subir une opération du visage.

Lire aussi - Homophobie à Rouen: un gay battu et détroussé par 2 hommes après une soirée

L'enquête a été ouverte pour "violences commises à raison de l'orientation sexuelle dans un lieu destiné à l'accès à un transport collectif de voyageurs ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours", a précisé une source judiciaire.

"A chaque agression, on a l'impression qu'on passe un stade dans l'ignominie, dans la violence", a expliqué à Franceinfo Guillaume Mélanie, président de Urgence Homophobie. "Ça devient vraiment de pire en pire. Maintenant, on se dit: «On ne va plus s'embrasser, on ne va plus se tenir par la main», mais ce n'est pas normal en fait, ce n'est pas à nous de céder du terrain normalement, ce n'est pas à nous d'arrêter de vivre normalement".

Lui-même agressé il y a près de deux semaines, il a été victime de coups en raison de son orientation sexuelle. Selon BFMTV, l'agression a eu lieu à proximité du métro Etienne Marcel dans le centre de Paris. "On sortait du restaurant avec des amis, on fêtait le titre de séjour d'un de nos réfugiés et en sortant, le temps qu'on se dise au revoir on gênait le passage. Et un monsieur qui a dû voir qu'on était gay, ça ne lui a pas plus", a expliqué Guillaume Mélanie. Et de poursuivre: "Il a poussé un de nos réfugiés pour pouvoir passer, on lui a dit «doucement» et c'est là qu'il m'a dit des insanités homophobes. Il m'a traité de PD, il m'en a collé une, un gros coup de poing dans le nez".

Dans une pétition adressée au Premier ministre Édouard Philippe sur le site change.org, le conseiller régional d’Ile de France Jean-Luc Roméro, demande que la lutte contre le sexisme et les LGBTQI-phobies devienne Grande cause nationale 2019. Une pétition signée par la maire de Paris.

Voir:

Les victimes d'homophobie à l'épreuve du dépôt de plainte

Paris: agression homophobe du président d'Urgence homophobie (photo)

Enième violente agression homophobe en plein cœur de Paris

Un couple de femmes a été agressé mercredi soir à Paris.

Commentaires

-