Aix-en-Provence: un policier, incarcéré pour violences conjugales, retrouvé pendu dans sa cellule

Aix-en-Provence: un policier, incarcéré pour violences conjugales, retrouvé pendu dans sa cellule

Publié le :

Mercredi 29 Avril 2015 - 12:48

Mise à jour :

Mercredi 29 Avril 2015 - 12:59
©Francois Mori/AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Incarcéré à la prison de Luynes d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) pour des violences aggravées sur son ancienne compagne, un policier marseillais a été retrouvé pendu lundi 27 au soir dans sa cellule.

Macabre découverte, lundi 27, à la prison de Luynes d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Un policier marseillais, incarcéré pour des violences aggravées sur son ancienne compagne, a été retrouvé mort dans sa cellule. Immédiatement alertés, les pompiers n'ont pu le ranimer. "Il a été retrouvé pendu dans sa cellule au quartier des arrivants", un lieu dédié aux nouveaux détenus, a indiqué la procureure de la République d'Aix-en-Provence, Dominique Moyal, qui a tenu à se déplacer sur les lieux le jour même.

Afin de faire toute la lumière sur ce drame, "une autopsie a été réalisée et une enquête immédiatement mise en œuvre", a-t-elle assuré précisant que pour tous les cas de décès en détention, une information judiciaire de recherche des causes de la mort est systématiquement ouverte, "en tout cas à Aix-en-Provence".

Affecté à la division Nord de Marseille, le policier, âgé de 52 ans, était l'auteur présumé de lourdes violences sur son ancienne compagne. Mis en examen, jeudi 23, pour violences aggravées, le fonctionnaire était depuis placé en détention provisoire. Signalé "fragile", le détenu faisait l'objet d'une surveillance particulière et était suivi sur les plans psychologique et social. D'après la procureure, "il a laissé un certain nombre d'écrits".

En aouût dernier, un autre membre des forces de l'ordre avait également été placé en détention pour un motif semblable. Le patron de la police municipale et directeur de la sécurité de la ville de Poissy (Yvelines) avait ainsi été mis en examen par un juge d'instruction pour séquestration, violences volontaires aggravées et menaces de mort à l'encontre de son épouse qui avait déposé plainte.

 

Un policier, incarcéré pour des violences aggravées sur son ancienne compagne, a été retrouvé pendu dans sa cellule, lundi 27 au soir.


Commentaires

-