Albertville: un petit garçon de 4 ans sort se promener tout seul avec son doudou à 4h du matin

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Albertville: un petit garçon de 4 ans sort se promener tout seul avec son doudou à 4h du matin

Publié le 24/10/2017 à 20:37 - Mise à jour à 20:39
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enfant de 4 ans a quitté son appartement en pleine nuit ce week-end à Albertville sans que ses parents ne l'entendent. Il a été retrouvé par les clients d'un bar qui l'ont remis à la police. Police qui s'est alors chargée de le raccompagner chez lui, où ses parents dormaient toujours profondément.

Un petit garçon originaire d'Albertville, en Savoie, a eu une irrépressible envie de prendre l'air dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22. En pleine nuit, vers 4h du matin, alors que ses parents dormaient à poings fermés, il s'est habillé, a emporté sous doudou avec lui, a ouvert la porte d'entrée de l'appartement familial et a tranquillement filé à l'anglaise, sans que personne ne se rende compte de rien.

Selon Le Dauphiné Libéré, qui a raconté les faits ce mardi 24, l'enfant a été retrouvé par les clients d'un bar situé non loin de la gare d'Albertville. Avec lui, il n'avait pas seulement pris son fidèle compagnon (son doudou). Il avait aussi pensé à prendre quelques pièces de monnaie et les clefs de chez lui.

Les personnes qui ont retrouvé le garçonnet tout seul l'ont remis aux policiers de la ville, qui ont pu éclaircir rapidement le mystère après avoir discuté avec lui.

L'enfant, qui n'a eu aucun mal à se repérer malgré la nuit noire, a indiqué aux agents la direction de son domicile, dans le centre-ville d'Albertville. Arrivé devant chez lui, il a montré du doigt la voiture de son papa puis où il vivait exactement.

Les autorités l'ont accompagné jusqu'à son appartement, dont la porte était restée ouverte. Les parents dormaient toujours et les policiers ont été obligés de s'annoncer pour ne pas les effrayer. Choqués, ils ont expliqué qu'ils n'avaient pas entendu leur fils se lever ni ouvrir la porte. Une belle frayeur mais tout est bien qui finit bien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le petit garçon avait quitté son domicile avec son doudou, quelques pièces de monnaie et les clefs de sa porte d'entrée. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-