Attentat à Trèbes: le gendarme qui a échangé sa vie contre celle de l'otage

Attentat à Trèbes: le gendarme qui a échangé sa vie contre celle de l'otage

Publié le :

Vendredi 23 Mars 2018 - 16:52

Mise à jour :

Vendredi 23 Mars 2018 - 17:05
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un lieutenant-colonel âgé d'environ 45 ans a pris ce vendredi la place de la femme prise en otage par le terroriste de Trèbes, Redouane Lakdim. Il a été gravement blessé lors de l'assaut, durant lequel l'assaillant a été abattu. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a salué son héroïsme.

De gendarme à l'expérience reconnue au niveau départemental, il est devenu en quelques heures un héros national. Ce vendredi 23, alors qu'était perpétré un attentat près de Carcassonne dans l'Aude, un lieutenant-colonel âgé de 45 ans a offert de prendre la place d'une femme otage du terroriste Redouane Lakdim.

Cette femme, dont le terroriste se servait comme bouclier pour se protéger d'un éventuel assaut, a été retenue dans le Super U de Trèbes, où deux personnes ont été tuées. Puis après négociations, le terroriste a accepté l'échange. Le gendarme, membre du groupement local de gendarmerie de l'Aude, s'est alors retrouvé seul dans le magasin avec le forcené. Il avait laissé son portbale ouvert pou permmet à ses collègues d'entredre ce qui se passait dans le magasin.

Lire aussi: attentat près de Carcassonne - chronologie, victimes, terroriste… ce que l'on sait

Lors de l'assaut, le militaire a été gravement blessé par balle. Il a été hospitalisé en état d'urgence absolue.

Ce serait le coup de feu qui l'a atteint, tiré par le terroriste, qui aurait incité le GIGN a donné l'assaut, et à abattre le suspect.

Après l'attaque finale, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a confirmé que le terroriste avait été neutralisé et a salué le courage du lieutenant-colonel, évoquant un "acte d'héroïsme comme en sont coutumiers les gendarmes et les policiers qui s'engagent au service de la Nation pour protéger les citoyens".

Et aussi: attentat près de Carcassonne - le parcours meurtrier du terroriste de Trèbes

Sur les réseaux sociaux, politiques et anonymes étaient tous unanimes au sujet de ce militaire. Eric Ciotti a rendu hommage "à cet homme exceptionnel pour son acte d'héroïsme". le Secrétaire d'état Sébastien Lecornu lui a témoigné son "soutien total".

Eric Morvan, directeur général de la Police nationale, qui s'est rendu auprès du CRS blessé lors de la première attaque de Redouane Lakdim, lui a souhaité "un prompt rétablissement".

Un lieutenant-colonel de 45 ans, du groupement local de la gendarmerie de l'Aude, a sauvé la vie d'une femme prise en otage par le terroriste à Trèbes ce vendredi.

Commentaires

-