Attentats de Paris: le restaurant Le Petit Cambodge rouvrira bientôt ses portes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 novembre 2015 - 15:33
Image
Le restaurant Le Petit Cambodge.
Crédits
©Thomas Samson/AFP
Le restaurant Le petit Cambodge a annoncé sa prochaine réouverture.
©Thomas Samson/AFP
L'équipe du Petit Cambodge, l'un des lieux ciblés par les attentats du 13 novembre, a annoncé via un message Facebook la réouverture prochaine de l'établissement, sans pour autant donner une date précise. Le soir du drame, 14 personnes avaient été tuées dans ce restaurant.

Ils n'ont pas l'intention de céder à la peur. Deux semaines après les attentats de Paris, qui ont endeuillé la France entière, le restaurant Le Petit Cambodge, l'un des lieux ciblés par les terroristes le 13 novembre dernier, compte rouvrir ses portes prochainement. Ce sont les responsables de l'établissement, situé au 20 rue Alibert dans le 10e arrondissement de Paris, qui ont annoncé sa prochaine réouverture via un message posté sur Facebook. "Le Petit Cambodge rouvrira, car pour chacun d'entre nous la vie doit continuer, mais également par respect pour les clients qui ce soir-là étaient au restaurant. Ne pas rouvrir ce serait céder et concéder une victoire qui ne sera jamais acquise", a expliqué l'équipe de restaurant sans pour autant préciser de date.

"Notre équipe se porte bien, mais il faudra du temps pour guérir du choc psychologique. C'est malgré tout un miracle quand on regarde le nombre de personnes qui n'ont pas eu cette chance. Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles", ont confié les responsables avant de préciser que "l'élan de solidarité et de recueillement de tous ceux qui se sont présentés devant le restaurant pour exprimer leur soutien (les) touche énormément".  

Touchés de près par les attentats, ils ne sont pas les seuls à partager cette même optique. Ainsi, La Belle Equipe, le bistrot de la rue de Charonne dans le 11e arrondissement de Paris, dans lequel 19 personnes ont perdu la vie, pourrait lui aussi accueillir à nouveau son public.

Trois jours après les attentats, Grégory Reibenberg, le propriétaire du restaurant qui a perdu le soir du drame sa femme, plusieurs de ses employés et de ses amis, avait certifié que son établissement devait rouvrir. "Il le faudrait. Philosophiquement, il en est hors de question (de fermer)", avait-il notamment confié sur le plateau de France 2.

 

À LIRE AUSSI

Image
Le terroriste présumé Abdeslam Salah.
Attentats de Paris: Salah Abdeslam aurait acheté des détonateurs avant le drame
Selon "Le Parisien", Salah Abdeslam, logisticien et participant présumé aux attentats du 13 novembre, aurait acheté des détonateurs électriques à une société spécialis...
28 novembre 2015 - 18:58
Société
Image
Mohamed Abrini.
Attentats de Paris: la soeur et la mère de Mohamed Abrini, sans nouvelles, se confient
Il est considéré comme le deuxième suspect en fuite après Salah Abdeslam: Mohamed Abrini est soupçonné d'être lié de près ou de loin aux attentats du 13 novembre. Sa m...
28 novembre 2015 - 14:29
Société
Image
Fusil d'assaut, mitraillette, arme à feu
Attentats de Paris: certaines armes viendraient d'Allemagne
Un trafiquant d'armes allemand a été interpellé et placé en détention. Agé de 24 ans, il est suspecté d'avoir vendu sur Internet quatre fusils d'assaut de type kalachn...
28 novembre 2015 - 11:24
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don