Béziers: une mère de famille incarcérée après la mort de son bébé de trois mois

Béziers: une mère de famille incarcérée après la mort de son bébé de trois mois

Publié le 19/03/2019 à 11:52 - Mise à jour à 12:05
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une jeune femme a été mise en examen et incarcérée dimanche 17 au soir à Béziers, dans l'Hérault, après la mort de son fils de trois mois. Elle avait elle-même appelé les pompiers, son enfant ne réagissant plus. Un autre de ses enfants, âgé de trois mois lui aussi, présentait des traces de violences.

Une mère de famille de 25 ans a été mise en examen puis incarcérée après la mort de son fils de trois mois à Béziers, dans l'Hérault, dimanche soir. Elle est soupçonnée de violences ayant entrainé la mort sans l'intention de la donner sur mineur de 15 ans par ascendant, a fait savoir le parquet.

Tout a débuté mercredi 13 lorsqu'elle a appelé les pompiers, alertée que son bébé ne réagisse plus. L'équipe qui est intervenue n'a rien pu faire pour sauver l'enfant qui était décédé.

Les pompiers ont alors directement prévenu les forces de l'ordre. Une enquête a été ouverte et une autopsie du corps de la petite victime doit être réalisée.

A voir aussi: Hauts-de-Seine - un père mis en examen pour avoir secoué à mort son bébé

La responsabilité de la mère dans ce drame n'est pas encore clairement établie mais au vu de la gravité des faits, elle a été placée en détention dimanche.

Vivant seule, elle avait deux autres enfants. L'un âgé de deux ans et l'autre de trois mois, comme la petite victime dont il est le jumeau.

Ce dernier présentait d'ailleurs de nombreuses traces de violences comme des morsures et même des fractures, comme son frère jumeau. "La mère nie être à l'origine des violences, et du décès du bébé. Elle dit que l'enfant aurait eu la grippe récemment", a fait savoir le procureur, Yvon Calvet, à France 3 Occitanie.

Le second jumeau a donc été transporté au CHU de Montpellier tandis que son aîné a été placé dans une famille d'accueil.

A lire aussi:

Mort d'un bébé in utero: colère et enquête autour d'une maternité fermée dans la Drôme

Nord: il perd à Fortnite et frappe son bébé de 11 mois

Melun: jugée pour avoir jeté son bébé du 5e étage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Une mère de famille a été incarcérée après la mort de l'un de ses enfants, un autre de ses bébés présentait des traces de violences.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-