Brest: il bat sa compagne et exige des policiers des caresses sur le sexe

Brest: il bat sa compagne et exige des policiers des caresses sur le sexe

Publié le :

Vendredi 09 Février 2018 - 15:38

Mise à jour :

Vendredi 09 Février 2018 - 15:46
Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers de Brest ont dû faire face à une intervention oscillant entre le sordide et le grotesque: venu arrêter un homme battant jusqu'au sang sa compagne, ils sont tombés sur un individu leur exhibant son sexe et tenant des propos salaces, aidé par sa belle-fille.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Est-ce l'alcool qui a transformé un fait divers sordide en soirée mouvementée pour la police? Le quotidien Ouest-France rapporte en effet une affaire pour le moins rocambolesque: intervenant pour arrêter un individu visiblement en train de frapper sa compagne, les fonctionnaires de police ont vu le suspect les accueillir en exhibant son sexe et exigeant des caresses intimes, l'air visiblement très "agité".

Les faits se déroulent dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 dans le quartier de Lambézellec à Brest. Les autorités interviennent pour appréhender un homme, âgé de 29 ans, couverts de sang pendant que sa compagne ensanglantée appelle à l'aide dans le couloir.

Lire aussi: Ille-et-Vilaine: ivre, il tabasse un gendarme avec une plaque d'immatriculation

Alors qu'ils entrent dans l'appartement pour l'arrêter, l'homme baisse son pantalon, sort son sexe et exige qu'on le masturbe. Plus étrange encore, les policiers se jetant sur lui pour l'arrêter, c'est une adolescente de 17 ans qui leur tombe sur le dos et essaie de les frapper. La jeune femme n'est autre que la fille de la victime, sa propre mère battue jusqu'au sang par l'homme qu'elle essaie de défendre.

Les fonctionnaires de police ont finalement réussi à embarquer les deux. L'homme de 29 continuera à proférer des menaces de mort aux policiers. Connu pour des faits de violences, il sera jugé en comparution immédiate.

L'adolescente, elle, sera présentée à un juge pour enfant qui pourrait la mettre en examen. Elle présentait un taux d'alcoolémie de 1,56 gramme d'alcool par litre de sang. La malheureuse mère, elle, a été hospitalisée.

La police a arrêté l'homme et la fille de la femme qu'il battait.


Commentaires

-