Cannes: il mange dans un palace sans régler la note pour la 38ème fois

Récidiviste

Cannes: il mange dans un palace sans régler la note pour la 38ème fois

Publié le :

Mardi 28 Août 2018 - 16:51

Mise à jour :

Mardi 28 Août 2018 - 17:00
Un homme de 55 ans s'est présenté dans un palace de Cannes, dans la Côte-d'Azur, et s'est restauré avant de faire savoir au personnel qu'il n'avait pas les moyens de payer la facture. Conduit au commissariat, il s'est avéré que c'était la 38ème récidive du quinquagénaire.
© JUSTIN TALLIS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il était un habitué des palaces, mais vraisemblablement pas de leurs factures. Un homme de 55 ans a été interpelé par la police de Cannes alors qu'il avait refusé de payer la facture de son repas pris dans un palace de la Croisette.

Nice-Matin a révélé lundi 27 que le quinquagénaire avait dégusté un poulpe et bu quelques verres d'alcool pour le dîner dans un luxueux palace.

Mais au moment de régler la note, il aurait indiqué au personnel de l'établissement qu'il n'avait pas les moyens de payer.

A voir aussi: Calvados - la police enquête sur un vol de poules et s'auto-troll

La police a donc été appelée. Au commissariat il s'est avéré que l'homme, qui avait plutôt bon goût, n'en était pas à sa première fois.

C'était en effet la 38ème fois qu'il se rendait dans un palace, dégustait de bons petits plats et informait les serveurs qu'ils ne pouvait pas payer au moment où l'addition lui était apportée.

Déjà condamné 37 fois pour des faits similaires, l'homme devra s'expliquer une nouvelle fois. Il est attendu au tribunal correctionnel de Grasse en février prochain.

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle du paysagiste cannois de 28 ans qui s'est reposé à l'œil dans les salons des palaces de la ville pendant près d'un mois. Nice-Matin révélait aussi lundi qu'il avait finalement dû s'expliqué devant le tribunal correctionnel de Grasse.

"Ni vu, ni connu il s'introduit dans le prestigieux hôtel Martinez entre le 1er et le 22 août, particulièrement dans le spa ou dans l'un des salons, pour y passer régulièrement de longues soirées".

"C'était pour me reposer une heure ou deux", a déclaré l'accusé en comparution immédiate vendredi 24. Le procureur de la République a requis six mois de prison avec sursis et une expertise psychiatrique.

A lire aussi:

L'addition très salée d'un client fortuné en plein Grand Prix de Monaco fait le buzz sur Twitter 

L'homme mangeait dans des palaces et après le repas informait le personnel qu'il ne pouvait pas régler l'addition.

Commentaires

-