Condamné pour exhibition dans le métro: 90% des femmes déjà victimes de harcèlement dans les transports

Condamné pour exhibition dans le métro: 90% des femmes déjà victimes de harcèlement dans les transports

Publié le :

Mardi 18 Juin 2019 - 10:37

Mise à jour :

Mardi 18 Juin 2019 - 10:41
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Lundi 17, un homme a été condamé pour avoir montré son sexe à deux reprises dans les transports à des voyageuses. Si la justice a sévi, peu de femmes portent malgré tout plainte suite à des actes qui, eux, sont monnaie courante.

La vidéo, choquante, avait fait le "buzz". Elle a finalement débouché sur une condamnation judiciaire. L'homme qui s'était masturbé en décembre 2018 dans le métro devant une voyageuse, avant de la suivre dans les couloirs d'une station lors d'un changement, comparaissait devant le tribunal lundi. Devant répondre des faits d'exhibition sexuelle, ce ressortissant bangladais travaillant dans un restaurant a écopé de huit mois de prison avec sursis et d'une obligation de soins. Sa ligne de défense étrange –des démangeaisons des testicules suite à une opération– n'a pas convaincu la justice. L'homme était d'ailleurs sous le coup de deux plaintes puisque suite à la publication de la vidéo sur Twitter, une autre femme avait porté plainte ayant reconnu l'homme qui lui avait montré son sexe dans le RER en septembre 2018.

Mais cette affaire a surtout suscité l'émoi, mettant en images les agressions qui concernent de nombreuses femmes dans les transports en commun. Dee nombreux témoignages avaient accompagné l'affaire, émanant de femmes expliquant la succession de faits dont elles sont victimes, pouvant aller de la tenue de propos salaces à des gestes d'exhibition.

Lire aussi - Marseille: un exhibitionniste se masturbe devant trois femmes et manque d'être lynché

En 2016, un rapport de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports, la FNAUT, avait mis en lumière une statistique sidérante: sur un échantillon de 6.000 usagères des transports, 87% expliquaient avoir déjà été harcelées et la moitié reconnaissaient adapter leur tenue vestimentaire avant de prendre les transports en commun.

Elles ne sont cependant que 2% à porter plainte quand elles sont victimes de ce type d'agression. Un chiffre d'autant plus dommageable que c'est bien le dépôt de plainte de la part de deux jeunes femmes qui a permis la condamnation de l'exhibitionniste.

Voir aussi:

Deux "Femen" condamnées pour exhibition sexuelle après une action à Paris en novembre

Ivre, agressif et armé d'un couteau, il exhibe son sexe devant deux prêtres

Une écrasante majorité de femmes ont déjà victimes d'actes de harcèlement sexiste.


Commentaires

-