Crash A320 GermanWings: la terrifiante personnalité d'Andreas Lubitz

Crash A320 GermanWings: la terrifiante personnalité d'Andreas Lubitz

Publié le 03/04/2015 à 02:13 - Mise à jour à 02:16
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

Responsable présumé du crash de l'Airbus A320 de la GermanWings, le copilote Andreas Lubitz était dépressif et suicidaire. Chaque jour, ou presque, apporte son lot de révélations sur la personnalité du jeune homme.

La semaine qui s'achève a été marquée par les révélations, quasi quotidiennes, sur la personnalité d'Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 de GermanWings qui apparaît comme le principal responsable volontaire du crash qui a fait 150 morts mardi 24 mars dans les Alpes françaises.

Dès le surlendemain du drame, jeudi 26, le procureur de Marseille, en charge de l'enquête côté français, révélait les premiers enseignements de la première boîte noire: le copilote s'est enfermé seul dans le cockpit et a délibérément précipité l'avion sur la montagne à 700km/h.

Mais pourquoi? La presse et les enquêteurs allemands, depuis une semaine et demie, creusent dans le passé de ce jeune homme de 28 ans.

On a ainsi appris au fil des jours qu'il était sous traitement "médical particulier et régulier", qu'il avait été soigné pour "un épisode dépressif sévère" en 2009, qu'il était en arrêt-maladie le jour du drame mais l'avait caché à son employeur, qu'il voulait que "tout le monde" connaisse son nom selon son ex-petite amie, qu'il avait des problèmes de vue qui l'auraient empêché de continuer sa carrière de pilote, et surtout qu'il avait des tendances suicidaires.

Selon les derniers éléments de l'enquête révélés jeudi 2 avril par le parquet de Düsseldorf et basés sur une tablette tactile saisie chez lui, Andreas Lubitz s'était en effet, entre le 16 et le 23 mars, "informé sur les manières de se suicider" ainsi que sur "les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité".

Peu à peu se dessine donc la personnalité et les motivations du responsable présumé d'un drame hors du commun, qui continue de meurtrir les familles des 150 victimes, la sienne y comprise.

 

Auteur(s): JmC


PARTAGER CET ARTICLE :


Andreas Lubitz, copilote de l'A320 de GermanWings, était dépressif et suicidaire.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-