Crash d'un avion de chasse Mirage 2000 dans le Jura: une rareté en France

Crash d'un avion de chasse Mirage 2000 dans le Jura: une rareté en France

Publié le :

Mercredi 09 Janvier 2019 - 15:54

Mise à jour :

Mercredi 09 Janvier 2019 - 16:52
© ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un avion Mirage 2000D s'est écrasé ce mercredi dans le Jura . Le crash d'un avion en France, qu'il soit commercial ou militaire, reste un événement rarissime.

La piste du crash semble presque certaine bien que non confirmée officiellement: des débris d'un avion ainsi qu'un parachute ont été retrouvés sur une route forestière entre le Doubs et le Jura, laissant craindre que le Mirage 2000D qui a disparu des radars ce mercredi 9 ne se soit écrasé. L'homme et la femme qui pilotaient l'appareil n'ont pour l'instant donné aucun signe de vie.

Suivre l'évolution de la situation en direct: Alerte info: Accident d'un mirage 2000, l'avion de chasse se serait crashé

Qu'ils soient militaire ou civil –hormis les cas de petits avions privés– les accidents d'avions sont relativement rares en France, a fortiori avec un avion français. Le dernier crash majeur sur le territoire date de 2015 avec l'accident du vol 9525 de la Germanwings sur un AirbusA320 qui a provoqué la mort de 150 personnes. L'appareil avait volontairement été précipité par son co-pilote, Andreas Lubitz, sur le massif des Trois Evêchés dans les Alpes-de-Haute-Provence. En 2013, cinq personnes étaient mortes lorsque leur bimoteur s'était écrasé peu après le décollage de l'aéroport de Grenoble. Il s'agissait d'une famille qui se rendait en Savoie pour passer ses vacances.

Du côté des accidents militaires, un avion de chasse Mirage 2000-5 de la base aérienne BA 116 de Luxeuil (Haute-Saône) s'est écrasé en forêt le 3 octobre 2012 sur le territoire de la commune voisine de Froideconche. Le pilote est tué. En 2011, la base de Luxeuil avait déjà été endeuillée par le crash d'un Mirage 2000N qui avait provoqué la mort de deux personnes.

Deux Rafale s'étaient déjà abimés en mer le 24 septembre 2009, à une trentaine de kilomètres de Perpignan. L'un des deux pilotes n'a pas eu le temps de s'éjecter et a trouvé la mort. Sa dépouille n'a été récupérée que deux semaines après l'accident. Le premier crash d'un Mirage, lui, remonte à 2007.

Lire aussi: Le secteur aérien indonésien sur la sellette après le crash de Lion Air

A l'étranger, en 2015, sur la base espagnole de Los Llanos, un F16 de l'armée grecque sétait écrasé au décollage lors d'un exercice effectué pour le compte de l'Otan. Outre les deux pilotes grecs, neuf aviateurs français avaient été tués au sol.

Pour rappel, le plus grave accident d'avion s'étant déroulé sur le sol français remonte à 1974 lorsqu'un appreil turc s'est écrasé sur la commune de Fontaine-Chaalis (Oise) provoquant la mort des 346 passagers et membre d'équipage. Le plus grave accident impliquant un avion français est le crash du vol 447 d'Air France entre Rio et Paris en 2009 qui a causé la mort de 228 personnes.

Voir aussi:

Afghanistan: crash d'un hélicoptère de l'armée, 25 tués

Le crash d'un avion, commercial ou militaire, est un événement rare en France.


Commentaires

-