Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Publié le :

Samedi 21 Juillet 2018 - 14:28

Mise à jour :

Samedi 21 Juillet 2018 - 14:49
Des chiens et des chats vivant dans des conditions à peine imaginables ont été sauvés jeudi par la SPA de Marseille Provence. Les cadavres d'animaux démembrés, congelés, brûlés puis jetés aux ordures ont été découverts dans cette maison.
©SPA Marseille/Provence/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des chiens et des chats vivant dans des conditions atroces, certains congelés, incinérés ou démembrés puis jetés aux ordures. C'est un cas de maltraitance animale "dépassant tout entendement" , selon les mots de la SPA, qui a été mis au jour à Marseille jeudi 19. Un couple a été placé en garde à vue.

L'association a été prévenue anonymement que de tels faits se déroulaient dans une maison située dans le 12e arrondissement de la Cité phocéenne. Dans ce lieu présenté par sa propriétaire comme une association de protection animale, les enquêteurs de la SPA Marseille Provence ont découvert "trois chiens enfermés dans des cages non adaptées, des chats livrés à eux même, vivants dans leurs excréments (...) sans eau ni nouriture". 

Mais l'horreur ne s'arrêtait pas là. Des animaux sont vraisemblablement morts sur place dans des conditions sordides. Des dépouilles ont été retrouvées dans des sac poubelles. Selon une source policière citée par Europe 1, la locataire des lieux aurait reconnu avoir congelé puis décongelé et brûlé les cadavres, mais pas avoir tué les animaux.

Elle semble psychologiquement fragile. Vivant dans une maison insalubre, elle avait également "adopté" un hérisson en guise d'animal de compagnie pour un enfant et aurait assuré avoir ainsi traité les chiens morts pour faire "partir leur âme". Placée en garde à vue de même que son ex-compagnon, elle a été relâchée en fin de journée.

LA SPA de Marseille-Provence a annoncé sa volonté d'emmener le couple "au tribunal pour les faire condamner pour cette cruauté et barbarie contre nos protégés". Les actes de cruauté envers les animaux sont punissables de deux ans de prison et de 30.000 euros d'amende. Des peines complémentaires comme l'interdiction de détenir un animal peuvent également être prononcées.

Lire: 

Acte de cruauté envers un animal domestique: que risque la personne responsable des sévices?

Animal enfermé dans une voiture en pleine chaleur: quelles sanctions pour le propriétaire?

La SPA de Marseille a dévoilé un cas de maltraitance animale "dépassant tout entendement".


Commentaires

-