Discrimination: le jeune handicapé qui attaquait la SNCF débouté

Discrimination: le jeune handicapé qui attaquait la SNCF débouté

Publié le :

Vendredi 17 Août 2018 - 11:15

Mise à jour :

Vendredi 17 Août 2018 - 11:19
Kévin Fermine, un jeune handicapé de 26 ans, a été débouté jeudi au tribunal de grande instance de Toulouse. Il poursuivait la SNCF pour discrimination: à cause de son handicap, il ne peut ni accéder aux toilettes ni au wagon bar. Il est aussi sommé de rembourser tous les frais de justice.
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une déconvenue pour le jeune Kévin Fermine. Ce jeune étudiant en droit de 26 ans poursuivait la SNCF en justice qu'il accusait de discrimination. Il a finalement été débouté jeudi 16 par le tribunal de grande instance de Toulouse.

Kévin Fermine est atteint de la maladie de Little, qui cause une dégénérescence des neurones. Il se déplace donc en fauteuil roulant, une situation très peu pratique dans les transports en communs et notamment dans le train, qu'il emprunte régulièrement pour se rendre à Paris depuis Montpellier.

"Des voyageurs étaient obligés de m’enjamber car je me trouvais avec mon fauteuil en plein milieu d’une allée. Je ne pouvais même pas accéder au bar…", s'est-il souvenu dans les colonnes de La Dépêche du Midi.

A voir aussi: Polémique à Toulouse - un jeune handicapé privé de son chien d'aide dans un supermarché (vidéo)

Une situation qu'il jugeait "dégradante". Il ne pouvait d'ailleurs pas non plus accéder aux toilettes.

Mais la justice a finalement donné raison à la SNCF en se basant sur la loi Handicap qui stipule que les mises aux normes doivent être faites avant 2024. Auparavant, la loi de 2005 imposait un délai de neuf ans, soit une mise en conformité avant février 2015, mais la date avait finalement été jugée trop proche.

"À travers ma condamnation, ce sont 10.000 personnes handicapées en France que l’on vient de condamner", a regretté Kévin Fermine qui est aussi membre de l'association SOS Handicap. "C’est scandaleux! Je demande d’avoir accès aux toilettes dans un train et de voyager dans des conditions dignes et la justice me condamne!", s'est aussi emporté celui qui va en plus devoir rembourser les frais de justice de son adversaire.

Dernièrement, l'étudiant a aussi fait parler de lui en se voyant refuser l'accès à un Carrefour Express de Toulouse alors qu'il était accompagné de son chien d'aide. La scène avait été filmée et publiée sur les réseaux sociaux. La vidéo avait donné lieu à une petite polémique.

A lire aussi:

Elèves handicapés: plus de 10.000 accompagnants supplémentaires annonce Blanquer

Les parents d'une petite fille lourdement handicapée se sont fait voler leur véhicule adapté

Gers: une adolescente handicapée violée à la piscine de Condom

Kévin Fermine accusait la SNCF de discrimination en vers les handicapés.


Commentaires

-