Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

Montbéliard

Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

Publié le :

Lundi 28 Mai 2018 - 11:32

Mise à jour :

Lundi 28 Mai 2018 - 11:46
Un jeune homme de 18 ans a été retrouvé errant à demi-nu vendredi soir à Grand-Charmont (Doubs). Il a été victime d'un lynchage de la part de quatre personnes qui le soupçonnaient de gestes pédophiles.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les soupçons ont tourné au lynchage. Quatre personnes, dont un mineur et une femme, ont été placées en garde à vue samedi 26 à Montbéliard dans le Doubs. Elles sont suspectées d'avoir enlevé un jeune homme et de l'avoir torturé et battu dans un bois car elles le suspectaient de s'être livré à de gestes déplacés à caractère pédophile sur une fillette. Les gardés à vue doivent être présentés ce lundi 28 devant le parquet de Montbéliard.

Selon les premiers éléments de l'enquête, rapporté par L'Est Républicain, la victime, âgée de 18 ans, a été invitée vendredi à un barbecue en bas d'un immeuble dans un quartier sensible de l'agglomération doubiste. Au cours de l'évènement, la fillette d'un couple présent a confié à sa mère avoir subi des gestes déplacés de la part du jeune homme.

Lire aussi - Ils piègent un homme qui écrit à des adolescentes sur Snapchat et le rouent de coups

Au prétexte d’aller chercher du combustible pour faire un barbecue, les protagonistes se sont rendus dans un bois voisin. Là, la victime a subi un lynchage de la part des parents de la jeune fille,  d'un individu mineur et du frère de la maman. Le jeune homme est violemment frappé à coups de bâtons. "Il est dénudé. Frappé encore aux parties génitales. Brûlé avec des cigarettes. Aspergé de vodka. Attaché à un arbre avec un câble d’antenne et abandonné", poursuit le quotidien.

Voir - Nord: ils traquent un pédophile et le passent lourdement à tabac, ils sont condamnés  

L'individu parvient finalement à se défaire des liens et est retrouvé errant et à demi nu par une patrouille de police. Hospitalisé, il a reçu 21 jours d'ITT. Entendu par les forces de l'ordre, il a finalement livré les noms de ses agresseurs.

Interpellés, ces derniers ont reconnu les faits (à l'exception de la femme) et ont expliqué avoir agi par vengeance. Les enquêteurs vont désormais entendre la fillette âgée de six ans pour établir si les faits reprochés au jeune homme par ses agresseurs sont réels. Auquel cas il pourrait être poursuivi.

La victime a été battu et brûlé par des personnes qui le soupçonnaient d'avoir eu des gestes déplacés envers une fillette

Commentaires

-