Elle déménage et laisse sa chienne mourir dans son appartement

Tarascon

Elle déménage et laisse sa chienne mourir dans son appartement

Publié le :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 14:58

Mise à jour :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 16:07
La SPA de Baux-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a porté plainte contre la propriétaire d'une chienne au début du mois de juillet. La Yorkshire a été retrouvé morte dans l'ancien appartement de sa propriétaire qui l'avait laissée là et avait déménagé.
©Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La SPA de Baux-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a porté plainte contre la propriétaire d'une petite chienne Yorkshire âgée d'environ un an.

Ses équipes l'ont découverte dans un appartement de Tarascon le 8 juillet dernier après avoir été averties par les voisins qui avaient entendu des aboiements et des gémissements. En très mauvaise santé, la chienne n'a pas survécu.

"En fait, la locataire de l'appartement en question a déménagé. Et elle a laissé son chien derrière elle, enfermé, sans rien", a expliqué Daniel Meyssonnier le président de la SPA à La Provence dans un article publié ce mercredi 18.

A voir aussi: Condamnés pour avoir éviscéré un chien, qui était nourri au Nutella

Les équipes de la SPA estiment que la chienne est restée plusieurs semaines, peut-être même un mois, seule dans l'appartement sans eau ni nourriture.

"Malgré les soins urgents et nombreux qui lui ont été donnés pour remédier à une déshydratation, la chienne n'a pas survécu à son triste calvaire", a dénoncé Daniel Meyssonnier qui a par ailleurs regretté que les voisins n'aient pas contacté la SPA plus tôt.

"Ce jeune chien aurait pu survivre", a-t-il expliqué avant d'indiquer que la SPA avait porté plainte contre la propriétaire de la chienne pour abandon. "Ce type d'agissements est puni par la loi. (…) D'ailleurs, les peines sont de plus en plus sévères, et la justice prononce de plus en plus souvent des interdictions de détention d'animaux".

Abandonner un animal "domestique, apprivoisé ou tenu en captivité" est passible de 30.000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement d'après l'article 521-1 du code pénal.

 

A lire aussi:

Le chien le plus laid du monde est mort 

Ivre, il massacre son chien à coups de couteau à Seraincourt

Le Yorkshire abandonné dans un appartement a été découvert en très mauvaise santé, il n'a pas pu être sauvé. (Illustration)

Commentaires

-