Enceinte elle fonce sur les gendarmes et perd les eaux en garde à vue

Enceinte elle fonce sur les gendarmes et perd les eaux en garde à vue

Publié le :

Vendredi 01 Février 2019 - 20:36

Mise à jour :

Vendredi 01 Février 2019 - 20:38
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mercredi 30, une femme enceinte de neuf mois a été placée en garde à vue dans la gendarmerie de Nîmes après avoir foncé en voiture sur les forces de l'ordre. Elle a perdu les eaux dans les locaux des militaires et a été transportée à la maternité.

Malgré son état, elle était prête à tout pour échapper aux forces de l'ordre. Une femme de 20 ans a accouché dans une maternité de Nîmes, dans le Gard, après avoir perdu les eaux… dasn une gendarmerie. Et pour cause: la jeune femme venait de foncer sur les militaires pour échapper à une interpellation.

Selon France bleu (voir ici) qui rapporte l'information, l'affaire remonte au mercredi 30 janvier. La jeune femme, d'origine bosniaque, est repérée par des gendarmes d'Arles qui l'identifient comme la femme qui a participé à plusieurs cambriolages lundi 28 sur la commune de Vallabrègues. Quand les gendarmes tentent de l'interpeller alors qu'elle se trouve à l'intérieur de sa voiture, la suspecte démarre brusquement et fonce sur les forces de l'ordre. Elle percutera deux fois la voiture des militaires avant que son propre véhicule ne s'immobilise. Les gendarmes vont alors l'arrêter et découvrir que non seulement elle se trouvait en compagnie de deux filles mineures mais qu'en outre elle est enceinte de neuf mois.

Lire aussi - Un infirmier suspecté d'avoir violé et mis enceinte une patiente dans le coma

Transportée à la gendarmerie de Nîmes, les enquêteurs vont découvrir qu'elle venait d'être relâchée quatre jours plus tôt après une arrestation en région parisienne. Mais c'est dans les locaux de la gendarmerie que la future mère va perdre les eaux, signe d'un accouchement imminent. Elle a donc immédiatement été envoyée à l'hôpital, interrompant temporairement sa garde à vue. La presse locale ne précise pas s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon…

Voir aussi:

"Bébés OGM": la seconde femme enceinte le serait de 12-14 semaines 

Violée par son beau-père et enceinte à 9 ans, l'avortement lui est interdit

La jeune femme a perdu les eaux dans la gendarmerie.


Commentaires

-