L'épave du U-3523, le sous-marin nazi à la mystérieuse mission, retrouvée

L'épave du U-3523, le sous-marin nazi à la mystérieuse mission, retrouvée

Publié le :

Mardi 24 Avril 2018 - 18:07

Mise à jour :

Mardi 24 Avril 2018 - 18:27
L'épave d'un sous-marin allemand de la Seconde Guerre mondiale a été repérée au nord du Danemark. La disparition du U-3523 était l'objet de nombreux fantasmes, certains pensant qu'il avait pu transporter de l'or, des dignitaires nazis ou encore Hitler lui-même vers l'Amérique du Sud début mai 1945.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un sous-marin allemand dont la disparition avait alimenté bien des fantasmes. Mais son parcours avait finalement bien été arrêté par un bombardier britannique à la veille de la capitulation de l'Allemagne nazie.

L'épave du Unterseeboot-3523 a été repéré au mois d'avril par une équipe danoise dans le détroit de Skagerrak située entre le Danemark, la Norvège et la Suède. Plantée dans le sol océanique, elle gît depuis 73 ans par quelque 120 mètres de fond, révèle The Independent.

Si le U-3523 est resté célèbre, ce n'est pas seulement parce qu'il s'agissait d'un des fleurons de la marine allemande. Il s'agissait d'un bâtiment de type XXI, capable notamment de rester en immersion profonde pendant une durée exceptionnelle pour l'époque. De quoi traverser l'Océan atlantique sans se faire repérer.

Or, lorsqu'un B24 de la Royal Air Force a annoncé avoir coulé un sous-marin identifié comme le U-3523 le 5 mai 1945, une erreur dans le relevé de sa position a vraissemblablement été commise. L'épave se trouvait donc en réalité à une quinzaine de kilomètres du lieu indiqué.

Lire aussi: Un sous-marin allemand de la Première guerre mondiale et son équipage retrouvés en Mer du Nord

Cette mystérieuse disparition et les capacités du sous-marin avaient alimenté les théories selon lesquelles des dirigeants nazis l'auraient utilisé pour rejoindre l'Amérique du sud, ou qu'il aurait emporté une cargaison d'or. Les adeptes de la théorie du complot le présentaient même comme le "sous-marin d'Hitler", le dictateur ayant selon eux simulé son suicide (le 30 avril 1945) pour en réalité s'échapper.

Mais le mystère n'est pas totalement levé. En effet, la destruction du U-3523 est intervenue avant les actes de capitulation de l'Allemagne nazie (signées les 7 et 8 mai), mais au lendemain seulement de la rédition des armées allemandes au Danemark et aux Pays-Bas.

Dans la panique de cette dernière semaine du IIIe Reich, difficile de dire ce qui a pu se passer. "Personne ne sait quelle était la destination du U-boat, et personne ne sait s'il transportait des objets de valeurs ou des passagers en plus de ses 58 membres d'équipage", précise le Sea War Museum de Jutland (Danemark), à l'origine de la découverte.

L'idée que le capitaine ait voulu rejoindre l'Argentine est loin d'être insolite. Deux autres bâtiments, le U-977 et le U-530, l'ont fait, arrivant en Amérique du Sud plusieurs mois après la fin de la guerre en Europe.

Le U-3523 faisait partie d'une classe de sous-marin capable de rallier l'Amérique du Sud sans faire surface (ici le U-3008).


Commentaires

-