Fête nationale en Espagne: un avion militaire se crashe après le défilé, le pilote est décédé

Fête nationale en Espagne: un avion militaire se crashe après le défilé, le pilote est décédé

Publié le 12/10/2017 à 16:00 - Mise à jour à 16:12
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Espagne célébrait ce jeudi sa fête nationale. Et en plus des tensions dues à l'indépendance de la Catalogne, un accident est venu noircir le tableau. Un militaire est décédé dans le crash de son avion, juste après avoir participé au défilé. Le drame s'est produit à Albacete, dans l'Est du pays.

En plus des tensions à cause de l'indépendance de la Catalogne, l'Espagne a vécu ce jeudi 12 un terrible drame juste après le défilé militaire en ce jour de fête nationale. Un avion qui venait de participer à la parade aérienne (comme 78 autres appareils) s'est crashé à Albacete, dans l'Est du pays, alors qu'il rentrait sur la base aérienne de Los Llanos, à 300 kilomètres de Madrid.

Le pilote, qui n'a pu s'éjecter à temps, est décédé. Cette information a été confirmée par la Guardia Civil ce jeudi en début d'après-midi. "Repose en paix compagnon, merci de nous avoir aidé à célébrer ce jour où tu as donné ta vie. Nous ne vous oublierons pas", a écrit en hommage l'Etat major de la Défense sur Twitter.

La police d'Albacete a demandé à ses habitants ainsi qu'aux Espagnols et autres personnes passant près de la zone du crash (la route de Maestranza a été coupée) de ne pas entraver les opérations de secours et de déblayage.

L'appareil qui s'est abîmé était un Eurofighter, un avion de combat bi-réacteur développé par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Ce n'est pas la première qu'un drame de ce type se produit dans ce pays.

En 2010, un Eurofighter s'était également crashé, entraînant là aussi la mort d'un des occupants de l'appareil. Même scénario en 2014.

Ce drame intervient donc en pleine crise catalane. Mardi 10 au soir, Carles Puigdemont, président séparatiste de la Catalogne, a signé la déclaration d'indépendance avant de finalement la suspendre.

Suite à cela, Madrid et le Premier ministre Mariano Rajoy ont posé un ultimatum, demandant justement à la Catalogne de se positionner d'ici lundi 16.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le pilote de l'armée de l'air dont l'avion s'est crashé n'a pu s'éjecter à temps et est décédé. (Illustration)

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-