Gigean: une salle de prière fermée administrativement à cause de prêches radicales

Islam radical

Gigean: une salle de prière fermée administrativement à cause de prêches radicales

Publié le :

Mercredi 16 Mai 2018 - 18:45

Mise à jour :

Mercredi 16 Mai 2018 - 18:46
Une salle de prière de Gigean dans l'Hérault a été fermée administrativement pour six mois. Son imam y prêchait un islam radical appelant à discriminer les chrétiens et les juifs.
©Adek Berry/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une décision préféctorale qui concerne pour la quatrième fois un lieu de culte dans le département de l'Hérault. Une salle de prière musulmane a été fermée administrativement dans la commune de Gigean ce mercredi 16, comme le révèle RTL.

La salle de prière musulmane est en effet dans le viseur des autorités à cause du profil de son imam qui y tient des prêches prônant une lecture radicale de la religion. La salle de prière Abu Darda est fréquentée habituellement par une centaine de fidèles et se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Lunel, lieu d'implantation d'une filière djihadiste qui a fourni une vingtaine de jeunes aux forces de l'Etat islamique en Syrie. Selon les éléments dévoilés par RTL, les discours tenus appelaient à la discrimination des chrétiens et des juifs, ainsi que des femmes.

La décision préfectorale est entrée en vigueur précisément à 17h et sera valable pour une durée de six mois.

Voir aussi - Belgique: un rapport dénonce les manuels "moyenâgeux" de la mosquée de Bruxelles

Cette fermeture administrative s'inscrit dans le cadre de la loi Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme (SILT) qui permet aux préfectures, donc aux représentants de l'Etat dans les départements, de procéder à ce type d'action.

Cette salle de prière avait déjà fait l'object d'une perquisition administrative en novembre 2015 dans le cadre de l'Etat d'urgence, peu après les attentats qui avaient frappé la région parisienne.

La salle de prière a été fermée pour six mois (illustration).

Commentaires

-