Gilets jaunes à Toulouse: "Il faut aligner deux-trois bastos" selon des policiers (vidéo)

Gilets jaunes à Toulouse: "Il faut aligner deux-trois bastos" selon des policiers (vidéo)

Publié le :

Vendredi 01 Février 2019 - 16:56

Mise à jour :

Vendredi 01 Février 2019 - 17:19
© Eric CABANIS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le syndicat de police Vigi a diffusé une vidéo prise dans un commissariat toulousain le 12 janvier où l'on peut entendre des policiers commenter la manifestation des Gilets jaunes et estimer qu'il faut "aligner deux-trois bastos".

 

C'est une nouvelle vidéo des forces de l'ordre qui fait polémique. Des images tournées dans le PC sécurité de Toulouse le samedi 12 janvier lors de l'Acte 9 des gilets jaunes, et dévoilées par le syndicat minoritaire Vigi, permettent d'entendre un échange polémique entre deux personnes qui sont probablement des policiers.

La vidéo montre des écrans diffusant la charge de manifestants sur les forces de police présentes sur la place du Capitole. Ces agents s’insurgent face à ces violences, assurant "qu’il faut aligner deux ou trois bastos". L'échange entre les deux membres des forces de l'ordre est le suivant:

" – Oh la vache les collègues! Putain
– Ils chargent… Y a du monde là.
– Tiens y’en a un au sol là.
– Oh putain!
– Quelle bande d’enfoirés!
– Mais putain il faut tirer quoi!
– Quand je te dis qu’il faut aligner deux-trois bastos
".

Lire aussi - Nouveau gilet jaune dans le coma, gravement blessé à Bourges

Le syndicat Vigi précise qu'en publiant cette vidéo sur les réseaux sociaux que "le but n’est pas d’incriminer nos collègues. Juste montrer que la politique du gouvernement amène des tensions, des mots qui dépassent nos pensées, des gestes qui n’auraient pas été commis habituellement".

France 3 Occitanie a contacté la préfecture de la Haute-Garonne qui indiqué "qu'une enquête administrative avait été ouverte pour violation du secret professionnel et recel" et confié à la Direction départementale de la sécurité publique. "En revanche, il ne semble pas que l'enquête porte sur le fonds, les propos tenus par les policiers dans cette vidéo", souligne la chaîne de télévision.

Selon la préfecture, la scène des "policiers attaqués" a provoqué "l’émoi des personnes visionnant en direct ces images, se traduisant par des commentaires spontanés". 

Reste que ces propos, abondement partagés sur les réseaux sociaux, sont choquants pour la très grandes majorité des internautes.

Voir:

Gilet jaune dans le coma à Bordeaux: une enquête de l'IGPN ouverte

Jérôme Rodrigues blessé place de la Bastille: les images qui montrent un tir de "flashball" (vidéos)

Le PGL-65, cette arme de la police plus dangereuse que les actuels "flashballs"

Des policiers commentent la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse et estiment qu'il faut "aligner deux-trois bastos".


Commentaires

-