Harcelées à l'école car lesbiennes, deux jeunes filles de 11 ans se suicident

Harcelées à l'école car lesbiennes, deux jeunes filles de 11 ans se suicident

Publié le :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 11:01

Mise à jour :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 11:10
Madissen et Sophia, deux jeunes filles américaines de 11 ans, se sont suicidées l'an dernier. Leurs parents se battent désormais pour comprendre ce qui s'est passé. Ils pensent qu'elles ont commis l'irréparable car elles étaient harcelées à l'école depuis qu'elles avaient révélé être lesbiennes.
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Depuis un an, ils vivent dans la douleur d'avoir perdu leurs enfants de façon tragique et dans l'incompréhension la plus totale. Madissen et Sophia, deux jeunes filles américaines de 11 ans, se sont suicidées l'an dernier.

Madissen a subtilisé l'arme à feu de son père et l'a retournée contre elle dans sa maison de Devil's Lake dans le Dakota du Nord en décembre 2017. Son amie Sophia s'est donné la mort deux mois plus tard par pendaison.

Shane, le père de Madissen, et Angela, la mère de Sophia, ont témoigné mercredi 9 janvier pour la première fois à visages découverts sur la webtélé du Daily Mail.

Les deux parents en deuil ont révélé que leurs filles avaient commis l'irréparable car elles étaient victimes de harcèlement scolaire depuis qu'elles étaient "sorties du placard", annonçant qu'elles étaient lesbiennes et amoureuses.

Lire aussi: une petite fille de 9 ans se suicide après des mois de harcèlement scolaire

Madissen et Sophia avaient d'abord fait leur coming-out auprès de leurs parents.

"Ma fille m'a demandé un jour si elle pouvait me parler. Je lui ai dit qu'elle pouvait tout me dire et qu'elle n'avait pas à avoir peur. Et là elle m'a dit «Je pense que j'aime les filles». Je lui ai répondu que tout allait bien, que je n'allais jamais la juger pour ça", a confié Angela au Daily Mail.

Madissen avait fait la même démarche auprès de son père, qui l'élevait seul depuis la mort de sa mère. "Ma fille s'interrogeait beaucoup sur son identité mais ça ne me posait pas de problème qu'elle soit amoureuse d'une fille ou d'un garçon", a à son tour expliqué Shane.

Tous les deux veulent désormais combattre ce fléau du harcèlement scolaire, spécialement dans l'école où étaient leurs filles, la Central Middle School de Devil's Lake, d'où Angela a d'ailleurs retiré son plus jeune fils, qui subissait aussi des brimades de ses camarades.

Et aussi:

après le coming-out de son fils, une mère appelle un bar gay pour prendre conseil

Homosexualité: comment faire son coming-out?

Une maman lesbienne tombe amoureuse du géniteur de sa fille

Les parents de deux jeunes filles de 11 ans pensent qu'elles se sont suicidées car elles étaient harcelées à l'école à cause de leur homosexualité (Illustration).


Commentaires

-