Hauts-de-Seine: un gendarme arrêté alors qu'il se masturbait dans le métro

Exhibition sexuelle

Hauts-de-Seine: un gendarme arrêté alors qu'il se masturbait dans le métro

Publié le :

Vendredi 27 Avril 2018 - 13:41

Mise à jour :

Vendredi 27 Avril 2018 - 13:44
Un lieutenant-colonel de gendarmerie a été arrêté mercredi soir alors qu'il se masturbait dans la ligne 13 du métro à Asnières, dans les Hauts-de-Seine. C'est une passagère, choquée par le comportement du militaire, qui a donné l'alerte. Il a été placé en garde à vue.
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 59 ans a été interpellé mercredi 25 au soir alors qu'il était à Asnières, dans les Hauts-de-Seine, dans une rame du métro de la ligne 13. Une passagère l'a surpris alors qu'il se masturbait au beau milieu des voyageurs.

Choquée, elle a donné l'alerte et il a été appréhendé par la police peu de temps après. Il s'est avéré que l'homme arrêté était un lieutenant-colonel de gendarmerie.

Le militaire a donc été placé en garde à vue selon Le Parisien. Pendant ces 48 heures le gendarme a du subir plusieurs expertises pour évaluer son état mental.

A voir aussi: Agressions sexuelles dans les transports - des dizaines de milliers de victimes par an

Il a finalement été déféré au parquet de Nanterre ce vendredi 27 et inculpé d'exhibition sexuelle. Il sera jugé par le tribunal correctionnel dans les mois qui viennent.

Comme le rappelle l'article 222-32 du code pénal "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende".

L'exhibition sexuelle est considérée comme une agression sexuelle. Ces dernières font chaque année plus de 130.000 victimes dont 110.000 femmes selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Plus inquiétant encore, 44% des victimes disaient avoir subi "plusieurs actes de même nature".

L'exhibition sexuelle semble quant à elle aussi en pleine expansion. Une nouvelle pratique, le "upskirting", a même été constatée. Celle-ci consiste à soulever la jupe de passagères en filmant dessous avec son téléphone.

Le gendarme qui se masturbait dans la ligne 13 du métro a été arrêté par la police.

Commentaires

-