Il enferme un bébé pour aller boire et se plaint de l'intervention policière

Saint-Brieuc

Il enferme un bébé pour aller boire et se plaint de l'intervention policière

Publié le :

Lundi 02 Juillet 2018 - 09:22

Mise à jour :

Lundi 02 Juillet 2018 - 09:53
Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 30 ans a enfermé un bébé de 18 mois dans son appartement pour aller faire la fête. Il s'est ensuite plaint d'avoir eu sa porte fracturée par les forces de l'ordre.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'attitude de l'homme est à peine croyable. Un individu, résidant à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), a été placé en garde à vue dimanche 1er juillet pour des faits de délaissement d'enfant et conduite en état d'ivresse. Pour aller faire la fête et boire, ce trentenaire avait laissé seul plusieurs heures le bébé de 18 mois de sa compagne, enfermé chez eux.

La mère de famille avait en effet confié la garde de l'enfant à son compagnon, avec lequel elle est en instance de séparation, pour pouvoir sortir avec des amis rapporte Ouest-France. Toutefois, ce dernier a visiblement choisi d'aller lui aussi faire la fête et s'alcooliser. Et pour ne pas avoir de scrupules à laisser seul le bébé dans l'appartement, il a fermé la porte à clef.

Lire aussi - Drôme: mort d'un bébé nourri au lait végétal, les parents poursuivis

Mais vers 2h30 dans la nuit, la mère a appelé la police pour expliquer la situation et pouvoir récupérer sa fille, restée seule plusieurs heures. Les forces de l'ordre sont rapidement arrivées sur les lieux, accompagnés par les pompiers. Ces deniers n'ont pas pris de gants et ont enfoncé la porte du logement pour récupérer l'enfant. Ce dernier va bien, plus de peur que de mal. La mère a trouvé une solution d'hébergement chez une amie. 

L'histoire ne s'arrête toutefois pas sur ce dénouement heureux. En effet, deux heures après l'intervention des forces de l'ordre, le compagnon s'est présenté très énervé au commissariat et fortement alcoolisé. Il venait se plaindre d'avoir retrouvé sa porte d'appartement fracturée... Le tout en expliquant le plus naturellement du monde être venu en voiture jusqu'aux locaux de la police.

Les policiers ont donc placé l'individu en garde à vue étant donné son niveau d'alcoolémie. Il est ressorti libre dans la journée de dimanche. Il appartient au procureur de la République de décider si des poursuites judicaires seront engagés contre cet homme.

Le trentenaire avait laissé seul le bébé de 18 mois pour aller s'alcooliser.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-