Il séquestre sa femme, la nourrit de "sandwichs au sperme" et la prostitue à ses frères

Il séquestre sa femme, la nourrit de "sandwichs au sperme" et la prostitue à ses frères

Publié le 19/12/2018 à 09:55 - Mise à jour à 10:12
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La Pologne voit resurgir un fait divers abominable: celle d'un homme qui a séquestré pendant des années son épouse lui infligeant des humiliations particulièrement dégradantes. Le mari a été condamné en 2017 mais ce sont maintenant trois hommes, dont deux frères du tortionnaire, qui sont devant la justice dans la même affaire.

C'était le procès de quatre années d'horreur imposée par un mari à son épouse qui resurgit. Un homme avait été condamné à 25 ans de prison par un tribunal polonais en 2017 pour avoir, de 2006 à 2010, séquestré sa femme, l'avoir battue, affamée et avoir encaissé de l'argent pour que ses frères puissent la violer. Ces derniers sont actuellement devant la justice.

Les faits se déroulent à Parszczyce en Poméranie dans le nord du pays. Pour une raison mal définie, le mari va enfermer son épouse dans une cave, la maintenant la plupart du temps attachée, et va commencer à la torturer. La liste des sévices que la malheureuse a subi est à peine croyable.

Outre les coups réguliers, elle est affamée par son geôlier. Pour l'humilier, son mari la nourrit avec des sandwichs composés de pain mélangé avec du sperme. Le bourreau force sa victime à manger cette mixture affreuse à genoux, les mains liées dans le dos.

Lire aussi: Jeune femme violée et séquestrée à Calais: trois suspects écroués

Pire encore, non seulement la victime était torturée de la sorte mais elle était aussi prostituée de force. L'époux faisait payer en effet cinq euros pour que d'autres hommes puissent venir violer sa femme. Le nombre de "clients" est pour l'instant inconnu car la malheureuse devait porter un sac sur la tête au moment des faits. Mais la justice en a identifié au moins trois qui sont actuellement poursuivis en justice, ce qui a relancé l'attention médiatique en Pologne (voir ici) sur l'affaire. Parmi les trois accusés, deux sont les frères du mari. Les trois hommes plaident non coupable et risquent jusqu'à 15 ans de prison.

La femme finira par réussir à s'échapper du réduit où elle a vécu plusieurs années d'horreur et préviendra sa mère au téléphone pour lui rapporter ce qu'elle a subi. Elle se rendra ensuite à la police. Selon la presse locale, elle devra se présenter quatre fois avant que les forces de l'ordre n'acceptent enfin d'ouvrir une enquête. Elles mettront plusieurs années avant d'arrêter le suspect, en 2016, qui avait entretemps refait sa vie.

Voir aussi:

Montpellier: une étudiante dit avoir été séquestrée et violée par deux hommes

Séquestrés, des enfants étaient entraînés à commettre des fusillades dans des écoles

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La justice se penche de nouveau sur l'affaire en jugeant les frères accusés de viols.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-