Ile-de-France: un nouveau corps repêché, la piste criminelle privilégiée

Ile-de-France: un nouveau corps repêché, la piste criminelle privilégiée

Publié le :

Mercredi 24 Avril 2019 - 07:19

Mise à jour :

Mercredi 24 Avril 2019 - 07:21
©Thierry Zoccolan/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un corps a été repêché dans la Seine mardi 23, enroulé dans un grillage. La découverte survenue à Guernes (Yvelines) a eu lieu au lendemain de celle d'un autre corps dérivant dans l'Oise, à une trentaine de kilomètres de là. Rien ne permettait toutefois ce mercredi 24 de faire un lien entre les affaires, l'identité des victimes demeurant inconnue.

C'est la deuxième découverte du genre faite en Ile-de-France en deux jours. Un corps sans vie a été retrouvé dans un cours d'eau par un promeneur mardi à hauteur de Guernes, dans les Yvelines. La victime était enroulée dans du grillage et a été retrouvée dans la Seine.

Le témoin a prévenu les autorités, et les pompiers ainsi qu'un important dispositif de gendarmerie ont été déployés sur place. Les techniciens en investigation subaquatique de la brigade fluviale de Conflans-Sainte-Honorine sont entrés en action afin de réaliser les premières constatations dans l'eau, avant même que le corps soit sorti.

Selon les premiers éléments rapportés par Le Parisien, le cadavre était dans un tel état qu'il n'a pas été immédiatement possible d'en déterminer le sexe. Des analyses complémentaires devront tenter de découvrir l'identité de la victime. Etant donné le contexte dans lequel le corps a été découvert, la piste criminelle est privilégiée.

Voir: Une valise renfermant le corps d'une femme découverte dans une rivière

La macabre découverte a eu lieu: "dans une splendide propriété nommée « La Canardière », qui appartenait autrefois à Jean Bruel, l’ancien patron des bateaux-mouches de Paris, décédé en 2003. Elle est aujourd’hui occupée par ses descendants. Des caméras de surveillance et un chien montent la garde. Le lieu est isolé et difficile d’accès, planté au bout d’un chemin de terre", note le quotidien.

La veille, le corps d'une femme non-identifiée a été retrouvé dans une valise dérivant dans une rivière à hauteur de Neuville-sur-Oise (Val-d'Oise), à une trentaine de kilomètres de là. Pour l'instant aucun élément ne permet de voir dans cette proximité géographique et temporelle autre chose qu'une triste coïncidence. On ignore d'ailleurs encore à quel moment les deux corps ont été respectivement plongés dans l'eau.

Lire aussi:

Bagarre ou passage à tabac: un corps sans vie découvert à Caen

Meurtre du supermarché de Pontarlier: le suspect est un multirécidiviste tout juste sorti de prison

Deux corps ont été repêchés en deux jours en Ile-de-France, à une trentaine de kilomètres de distance.

Commentaires

-