Ils aspergent d'acide un enfant de 3 ans, la piste de l'acte commandité par le père

Ils aspergent d'acide un enfant de 3 ans, la piste de l'acte commandité par le père

Publié le :

Mercredi 25 Juillet 2018 - 13:31

Mise à jour :

Mercredi 25 Juillet 2018 - 14:10
Samedi, un petit garçon de trois ans a reçu de l'acide jeté par un groupe d'hommes, alors qu'il était en compagnie de sa mère. Cinq hommes ont été arrêtés dont le père, l'enquête privilégiant la piste de l'acte prémédité par vengeance.
© NIKLAS HALLE'N / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est le fait divers qui horrifie le Royaume-Uni. Et si le scénario de la "cruauté gratuite" semblait privilégié dans un premier temps, la piste familiale semble maintenant avoir les faveurs de l'enquête.

Un petit garçon âgé de trois ans seulement a été aspergé d'acide samedi 21 en début d'après-midi alors qu'il se trouvait dans son landau avec sa mère dans un supermarché discount de Worcester dans le centre du pays par un groupe d'hommes. Les agresseurs ont été filmés par des caméras de vidéosurveillance.

Cinq hommes ont été arrêtés. Agés de 22 à 41 ans, ils sont accusés d'avoir participé à cette agression cruelle qui laissera des séquelles à vie à l'enfant et des "conséquences à long terme de ses blessures (qui) restent inconnues pour le moment" selon la police. Parmi les cinq hommes figure notamment le père du garçon, un chauffeur de taxi d'origine afghane, âgé de 39 ans, et, selon la presse britannique (voir ici), dont la demande d'asile est actuellement à l'étude.

Voir aussi: Elle avait versé de l'acide sur son ex qui s'est suicidé de douleur, prison à vie 

Trois des hommes arrêtés et âgés de 22 à 25 ans, appartiennent eux à la communauté rom, toujours selon les médias locaux, et ont été appréhendés à Walthamstow, une ville du nord de Londres dssituée à plus de 200 kilomètres du lieu des faits. L'enquête envisage donc maintenant la piste de l'attaque commanditée dont la cible serait plutôt la mère –dont le père était séparé– que le fils, qui aurait alors "accidentellement" été touché par l'acide.

Les cinq hommes sont poursuivis pour "complot en vue de commettre des lésions corporelles graves". Ils doivent comparaître ce mercredi 25 pour la première fois devant la justice.

Lire aussi: 

"Tueur de la gare de Perpignan": il avait menacé de "m'asperger d'acide"

Londres confrontée à une recrudescence des attaques à l'acide

Les cinq hommes vont être présentés à un juge ce mercredi (illustration).


Commentaires

-