Ils échouent au bac et deviennent agressifs: un proviseur tabassé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ils échouent au bac et deviennent agressifs: un proviseur tabassé

Publié le 09/07/2019 à 16:39 - Mise à jour à 16:43
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Lundi 8, deux lycéens qui venaient de rater leur bac à l'issue de la première journée de rattrapage ont été placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé le proviseur qui les avait reçus pour les calmer.

Les oraux se sont visiblement mal passés pour les deux adolescents, ils ont alors décidé de rouer de coups le proviseur de l’établissement. Deux jeunes hommes de 18 et 19 ans ont été placés en garde à vue lundi 8 en fin d’après-midi pour avoir frappé le principal d’un lycée d’Athis-Mons dans le département de l’Essonne.

Comme le rapporte Europe 1, il était environ 17h30 lorsque que les deux jeunes se présentent dans l’établissement, le lycée Pagnol, et témoignent d’un comportement agressifs. Ils venaient de chercher les résultats des oraux passés un peu plus tôt, et ceux-ci ont visiblement été négatifs.

Face à leur colère, ils ont été reçus par le proviseur. Bien mal en a pris à ce dernier : un des deux jeunes a frappé le fonctionnaire au visage selon une information de l’Agence France Presse, avant de commettre des dégradations. Selon une information du Parisien, le second aurait seulement été spectateur de l’agression.

Lire aussi - Marseille: un prof dérape et agresse un étudiant en plein partiel de droit

La police est venue ensuite les appréhender, les deux jeunes auraient aussi résisté à leur arrestation.

Décrits comme déjà connus des services de police, les deux suspects n’étaient pas scolarisés au lycée Pagnol. Ils y avaient seulement passé leurs oraux de rattrapage pour essayer de décrocher le baccalauréat. Ce ne sera pas pour cette année.

Voir aussi:

Ivre, agressif et armé d'un couteau, il exhibe son sexe devant deux prêtres

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux suspects ont été recalés.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-