Isère: il tue sa femme et son fils handicapé puis se suicide

Isère: il tue sa femme et son fils handicapé puis se suicide

Publié le :

Lundi 12 Octobre 2015 - 11:53

Mise à jour :

Lundi 12 Octobre 2015 - 12:12
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un père de famille a abattu sa femme et son fils lourdement handicapé avant de se suicider, dans la nuit de dimanche 11 à ce lundi en Isère. Les enquêteurs s'orienteraient vers la piste d'un drame lié à un différent familial notamment car le couple était en instance de divorce.

Ce sont les deux filles cadettes qui ont donné l'alerte. Un homme a tué sa femme et son fils handicapé à l'arme à feu, dans la nuit de dimanche 11 à ce lundi dans l'Isère. Le père de famille s'est ensuite suicidé, selon Le Dauphiné Libéré qui a dévoilé l'information.

Il était aux alentours de 2h30, très tôt ce lundi matin, lorsque les pompiers ont été alertés. Les deux filles cadettes qui dormaient dans leur chambre les ont appelés après avoir entendu des cris et des coups de feu au rez-de-chaussée de la maison familiale située à Veurey-Voroize, à une dizaine de kilomètres au nord de Grenoble.

Rapidement arrivés sur place, les secours ont découvert les corps sans vie du père (48 ans), de la mère (51 ans) et du fils aîné (22 ans), qui était lourdement handicapé. Les deux jeunes filles de 12 et 17 ans, extrêmement choquées, ont été immédiatement prises en charge. Indemnes, elles ont ensuite été confiées à des proches.

A ce stade de leur enquête, les gendarmes privilégieraient la piste d'un drame familiale. Le couple était ainsi en instance de divorce et le fils atteint d'une maladie musculaire dégénérative qui le clouait dans un fauteuil roulant.

Les premiers éléments recueillis sur place par les militaires de la compagnie de Grenoble ont d'ores et déjà permis de démontrer que c'est bien le père de famille qui a abattu les deux autres victimes. Il aurait pour ce faire utilisé un pistolet, avant de retourner l'arme contre lui pour se donner la mort.

 

La mère et le père étaient en instance de divorce.


Commentaires

-