La fête de Noël dérape: un ours en cage arrache le bras d'une femme et le mange

La fête de Noël dérape: un ours en cage arrache le bras d'une femme et le mange

Publié le :

Mardi 25 Décembre 2018 - 11:37

Mise à jour :

Mardi 25 Décembre 2018 - 11:42
© RAYMOND ROIG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une fête de Noël dans une maison d'hôtes a dérapé lorsqu'une employée, qui avait bu, est allée nourrir deux ours détenus illégalement, pour distraire les clients. L'un des animaux lui a sectionné le bras et l'a mangé.

L'animal était détenu en toute illégalité pour distraire les hôtes. Et la situation a gravement dérapé lors d'une fête organisée pour Noël. Une femme de 53 ans a eu le bras arraché par un ours en cage dans une maison d'hôtes en Russie a-t-on appris ce mardi 25. La malheureuse était en train de nourrir l'animal quand ce dernier lui a sectionné le bras entraînant une hémorragie massive.

Les faits se déroulent à Achinsk, en plein cœur de la Sibérie. L'établissement garde deux ours bruns en cage, malgré les appels des autorités locales pour les libérer. Une situation stressante pour les animaux qui ne peuvent pas circuler librement, ni hiberner malgré les températures glaciales en cette saison en Sibérie.

C'est lors d'une fête bien arrosée organisée dans le petit établissement que la situation va tourner au tragique. La victime est une employée de l'hôtel qui, visiblement éméchée, amusait les clients en expliquant les différentes manières dont elle pouvait nourrir les animaux. Employés ou visiteurs utilisent généralement un bâton pour pousser la nourriture à l'intérieur de la cage voir directement dans la gueule de l'animal qui l'ouvre spontanément en apercevant les humains.

Lire aussi - Japon: un ours vivant chez un particulier tue un homme

La presse qui relate l'événement (voir ici) ne détaille pas précisément quelle imprudence a été commise pour que l'animal se saisisse du bras de sa victime. Selon les quelques éléments révélés, la malheureuse a directement passé son bras à travers les barreaux. L'ours l'a alors arraché net et à commencer à manger le membre sectionné.

La victime a été transportée d'urgence à l'hôpital et a subi une intervention chirurgicale. Les autorités, elles, ont annoncé que malgré la gravité des événements, les ours ne seraient pas abattus, contrairement à l'usage lors de l'attaque d'un être humain. Les deux animaux devraient être relâchés au printemps.

Voir aussi:

Canada: il meurt tué par un ours polaire en protégeant ses enfants

Un jaguar, des tigres et des lions s'échappent d'un zoo allemand, un ours abattu

L'ours a arraché le bras de l'employée (illustration).


Commentaires

-