Limonest : le père, gendarme, accuse la mère d'avoir empoisonné les fillettes

Drame

Limonest : le père, gendarme, accuse la mère d'avoir empoisonné les fillettes

Publié le :

Lundi 11 Juin 2018 - 20:36

Mise à jour :

Lundi 11 Juin 2018 - 20:40
Deux fillettes ont été retrouvées mortes dans leur lit dimanche soir dans un appartement de fonction de la brigade de gendarmerie de Limonest (Rhône), près de Lyon. Elles auraient été empoisonné. Le père de famille accuse la mère.
© JEFF PACHOUD / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une enquête a été ouverte pour rechercher les causes de la mort de deux petites filles décédées dans leur chambre dimanche 10 en fin d'après-midi dans un appartement de fonction de la brigade de gendarmerie de Limonest, près de Lyon.

Ce sont la mère de famille et la belle-mère qui ont fait la macabre découverte avant d'appeler les secours. La maman, en état de choc, a été transportée à l'hôpital dimanche soir et était toujours hospitalisée lundi matin.

Selon les premiers informations dévoilées par les enquêteurs, et relayées par Le Parisien, la thèse d'un empoissonnement serait pour l'instant privilégié pour expliquer la mort des deux victimes. Une forte "odeur de white-spirit" présente de l'appartement lors de l'intervention, vaine, des secours et la présence de sang dans les voies respiratoires des fillettes accréditeraient cette thèse.

Lire aussi - Deux fillettes retrouvées mortes dans leur chambre, dans une caserne de gendarmerie

"À son arrivée, le père, gendarme à la brigade territoriale de Limonest, qui rentrait d’un week-end avec des amis, a accusé sa femme d’avoir empoisonné les enfants", précise le quotidien. Selon les proches du couple, ce dernier traversait une période difficile, marquée par de nombreuses disputes. La mère de famille a été placée en garde à vue ce lundi soir.

Les autopsies des enfants, envisagées dans un premier temps dans la matinée mais qui ont été réalisées ce lundi après-midi, devraient apporter des éléments pour déterminer les circonstances exactes des décès.

Une cellule de crise a été ouverte dès lundi dans l'école où étaient scolarisées les deux fillettes

En léger retrait par rapport à la gendarmerie, une douzaine d'appartements de fonction abrités dans un immeuble de deux étages tout en longueur accueillent à Limonest les familles des gendarmes.

Proche de l'autoroute A6 et située à 12 kilomètres au nord-ouest de Lyon, Limonest compte quelque 3.500 habitants. Cette commune tranquille de la métropole lyonnaise accueille des familles aisées, attirées par ses espaces naturels, et des sièges sociaux d'entreprises high tech.

Le père de famille accuse la mère d'avoir empoisonné ses enfants.

Commentaires

-