L'inquiétante tempête "Snowzilla" submerge Washington

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 23 janvier 2016 - 18:12
Image
Washington ensevelit par la tempête Jonas
Crédits
© MLADEN ANTONOV / AFP
Washington a déjà été enseveli par la tempête Jonas qui pourrait encore s'intensifier.
© MLADEN ANTONOV / AFP
C'est un week-end très difficile que vivent des milliers d'Américains de la côte est. La tempête Jonas, surnommée "Snowzilla", a paralysé plusieurs villes dont Washington. Les autorités, dépassées, craignent un redoublement des perturbations.

La tempête "Snowzilla" a enseveli la côte est des Etats-Unis. De son vrai nom Jonas, elle est considérée comme l'une des pires tempêtes de neige qu'a connu le pays: Washington, et les Etats de la Virginie et du Maryland sont en état d'alerte. Le phénomène climatique était annoncé depuis plusieurs jours mais les autorités ont tout de même été surprises par son ampleur. L'armée a même dû être mobilisée pour aider au déneigement et à la réparation des dégâts.

La tempête qualifiée de "potentiellement paralysante" étant annoncée pour durer tout le week-end, les autorités recommandent aux Américains de ne pas chercher à sortir de chez eux. Résultat, les magasins de Washington ont été pris d'assaut par des personnes soucieuses de se préparer à un possible isolement: 40 centimètres de neige sont tombés par endroits donnant l'impression d'une ville fantôme. Par ailleurs, près d'une dizaine de milliers de personnes sont privées d'électricité.

Et si certains courageux profitent de ce blizzard, les activités culturelles, les magasins et les métros ont été fermés. Car les autorités ont tenu à rappeler qu'il peut être meurtrier: au moins huit personnes ont trouvé la mort et la neige qui s'accumule ainsi que les vents violents font craindre de nouveaux accidents et coupures d'électricité. Ces mêmes vents ont poussé les compagnies aériennes à annuler des milliers de vols, car c'est en tout un quinzaine d'Etats qui risquent d'être touchés. Après Washington, New York devrait prochainement être touché par cette vague blanche. Le maire de la Grosse pomme Bill de Blasio a déjà prévenu que 20 cm pourraient tomber et a incité les habitants à ne pas prendre la route.

 

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don