Lyon: elle meurt d'une otite à 19 ans malgré deux passages à l'hôpital

Lyon: elle meurt d'une otite à 19 ans malgré deux passages à l'hôpital

Publié le :

Dimanche 11 Mars 2018 - 10:59

Mise à jour :

Dimanche 11 Mars 2018 - 11:01
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune femme de 19 ans est décédée des suites d'une otite à Lyon en février dernier. Elle s'était pourtant rendue aux urgences à deux reprises. La mère de l'étudiante dénonce "une erreur médicale".

Une étudiante nicaraguayenne est morte des suites d'une otite le 23 février dernier à Lyon. Elle s'était pourtant rendue aux urgences de l'hôpital Edouard-Herriot à deux reprises.

La mère de Leana Bonilla Cruz a décidé de porter plainte contre l'établissement et dénonce "une erreur médicale", selon Le Progrès. Elle a décidé de porter plainte contre l'hôpital pour homicide involontaire.

A voir aussi: Les médecins pensent qu'il est "condamné", sa mère le sauve par hasard

Pourtant le chef des urgences de l'hôpital l'assure: il n'y a eu aucune anomalie quant à la prise en charge de la jeune femme de 19 ans.

Quelques jours avant son décès elle avait été emmenée aux urgences par les pompiers dans un état critique. Plongée dans le coma, le personnel soignant n'avait rien pu faire pour la sauver.

Plus tôt, le 9 février, elle s'était rendue à l'hôpital d'elle-même et accompagnée d'amis. "Les médecins n’ont pas pris le temps de diagnostiquer correctement le mal dont souffrait ma fille. Ils n’ont pas pu prendre en compte ses symptômes, n’ont pas su voir le caractère urgent de la situation, disant à ma fille qu’une otite n’était pas une urgence", a expliqué la mère de l'étudiante.

Mais le 12 février son état de santé s'est encore aggravé. Leana Bonilla Cruz s'est donc à nouveau rendue aux urgences avec des amis et a dû patienter huit heures. Selon sa mère, elle "était très faible, elle avait des maux de tête, vomissait… mais on ne les a pas écoutés car ils étaient jeunes. Ses amis ont insisté, mais les médecins n’aiment pas être contredits… pourtant c’est le patient qui sait ce qu’il sent. Il faut qu’ils écoutent! Ça n’aurait pas dû arriver. Je ne veux pas qu’elle meure comme cela sans que son histoire soit connue".

Du côté de l'hôpital, le chef du service des urgences assure que la jeune fille a été prise en charge et "vue rapidement pour une otalgie simple, avec une température de 39 °C, comme cela se voit pour des otites". De plus à l'issue de ses deux visites, la jeune fille s'est vue prescrire des médicaments.

Leana Bonilla Cruz a en fait été victime d'un abcès cérébral, une pathologie assez rare qui peut survenir à la suite d'une otite, d'une sinusite ou d'un abcès dentaire. Les symptômes sont ceux d'une méningite et le scanner ne peut se faire que par IRM ou scanner, la victime n'a subi aucun de ces deux examens.

L'étudiante s'était rendue aux urgences à deux reprises, elle a été victime d'une rare complication suite à une otite.


Commentaires

-