Metz: 54 tombes d'un cimetière profanées, les crucifix ont été brisés et des statues décapitées (photo)

Metz: 54 tombes d'un cimetière profanées, les crucifix ont été brisés et des statues décapitées (photo)

Publié le :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 07:11

Mise à jour :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 07:12
©Jean-François Gornet/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit de samedi à dimanche, pas moins de 54 tombes ont été profanées dans un cimetière de Metz avec d'importants actes de vandalisme. La municipalité a porté plainte.

Les faits se sont déroulés dimanche 1er mais n'ont été révélé que mardi 3. Pas moins de 54 tombes du cimetière de l'Est à Metz ont en effet dégradés par une ou plusieurs personnes. Les dégâts sont considérables et les enquêteurs peinent encore à savoir s'il s'agit de simple vandalisme ou d'une volonté de profanation caractérisée.

Les personnes qui se sont introduites sur les lieux, sans aucun doute dans la nuit du samedi au dimanche, ont brisé des crucifix reposant sur les pierres tombales, renversé des stèles et même décapité purement et simplement des statues.

Aucune inscription pouvant justifier ou revendiquer le geste n'a été relevée dans le cimetière et, a priori, aucune dimension communautaire n'est reliée à l'événement. Les tombes choisies semblent avoir sélectionnées au hasard, dans plusieurs parties du cimetière.

La mairie de Metz a décidé de porter plainte pour ces dégradations graves et a annoncé qu'elle écrira aux concessionnaires des différentes tombes touchées pour les assister s'ils souhaitent eux aussi porter plainte contre le ou les vandales.

Mi-septembre, à Montigny-les-Metz, non loin du lieu des faits, un autre cimetière avait déjà fait l'objet d'actes de vandalisme avec une trentaine de crucifix retirés des tombes, certains étant même retrouvés rassemblés dans un sac, dans une affaire ou a priori la motivation était plus le vol de métaux que le vandalisme. Les enquêteurs ont déjà annoncé qu'il n'y a probablement aucun lien entre les deux affaires.

Pas moins de 54 tombes ont été gravement dégradées (illustration).


Commentaires

-