Meurtre de Jonathan Coulom: un sac à dos marron recherché par les gendarmes

Meurtre de Jonathan Coulom: un sac à dos marron recherché par les gendarmes

Publié le :

Vendredi 06 Avril 2018 - 14:44

Mise à jour :

Vendredi 06 Avril 2018 - 15:00
L’enquête sur le meurtre toujours non-élucidé de Jonathan Coulom est bien relancée, 14 ans après la mort de l'enfant. Les gendarmes sont à la recherche de témoignages sur un sac à dos.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jonathan Coulom avait été enlevé par un homme alors qu'il se trouvait en classe de mer avec ses camarades la nuit du 6 au 7 avril 2004, dans d'un centre de vacances de Saint-Brévin-les-Pins, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).  

Son cadavre avait été découvert quelques semaines plus tard, le 19 mai, ligoté et lesté d'un parpaing dans un étang proche de Guérande, à 25 km du lieu de l'enlèvement. Les autopsies sont claires: le garçon aurait été séquestré un mois avant d'être tué par suffocation aux alentours du 6 ou 7 mai. Son corps ne présentait ni de trace de coups, ni de violence sexuelle.

L'assassin du petit n'a jamais été identifié, malgré des moyens d'enquête exceptionnels mise ne place à l'époque. L'affaire avait mobilisé à temps plein une dizaine d'enquêteurs de la gendarmerie de Rennes pendant des années. Plus de 1.500 analyses génétiques avaient été effectuées. En vain.

Lire aussi - Loire-Atlantique: appel à témoins après le meurtre de Jonathan Coulom, 11 ans

Toutefois l'enquête a rebondi ce vendredi 6 avec la diffusion d'un appel à témoin diffusé par la gendarmerie, en charge des investigations.

"Les enquêteurs de la Gendarmerie Nationale recherchent des témoignages sur la présence éventuelle d’un sac à dos en cuir marron de type «besace», possédant des poches ainsi qu'un lacet sur le dessus pour le fermer, qui aurait pu être découvert en avril ou mai 2004 dans les environs de Saint-Brévin-les-Pins ou de Guérande", précise le communiqué des forces de l'ordre.

Un appel est lancé à toutes les personnes susceptibles d’apporter des renseignements sur ce sac à dos ou sa découverte, ainsi qu’à tous les services d’objets trouvés des mairies de Loire Atlantique (44).

Si vous pensez avoir des éléments concernant ce sac, vous pouvez les communiquer en appelant le numéro vert suivant 08.00.00.78.22 ou en adressant un mail à celluledisparition44@gendarmerie.interieur.gouv.fr. "Retrouver une trace de ce sac pourrait s'avérer déterminant pour l'enquête", commente une source proche du dossier dans Presse Océan .

 

Les gendarmes recherchent des témoignages sur la présence éventuelle d’un sac à dos en cuir marron de type "besace".


Commentaires

-