Mort d'un nourrisson de 3 mois, victime du syndrome du bébé secoué

Mort d'un nourrisson de 3 mois, victime du syndrome du bébé secoué

Publié le :

Mardi 31 Juillet 2018 - 19:48

Mise à jour :

Mardi 31 Juillet 2018 - 19:52
Un nourrisson de 3 mois a récemment succombé au syndrome du bébé secoué. Son père, âgé de 17 ans, a avoué les faits qui se sont produits dans la région de La Salanque. Le frère jumeau de l'enfant a fait l'objet d'une mesure de placement provisoire, le temps de s'assurer qu'il n'a subi aucun mauvais traitement.
© DIDIER PALLAGES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un petit garçon de trois mois a récemment succombé au syndrome du bébé secoué, dans la région de La Salanque dans les Pyrénées-Orientales.

C'est son père qui a alerté les secours dans la matinée du 19 juillet. Après la prise en charge du nourrisson, les médecins ont rapidement suspecté un cas de maltraitance. L'enfant est décédé quelques jours plus tard.

Selon L'Indépendant, qui rapporte les faits, lors de son audition le père, âgé de 17 ans, a rapidement avoué avoir remué trop brusquement son fils pour le faire taire, avant de lui donner son biberon.

Il a été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec deux circonstances aggravantes. À savoir que les faits sont commis sur un mineur de moins de 15 ans et par un ascendant", précise le quotidien régional.

Lire aussi: syndrome du bébé secoué - de nouvelles recommandations pour mieux repérer cette forme de maltraitance

A l'issue de la procédure, l'adolescent a été libéré sous contrôle judiciaire. Etant mineur, il devra prochainement répondre ses actes devant un tribunal pour enfants.

La mère du bébé, âgée de 19 ans, a été mise hors de cause. Le jeune couple, qui vivait en alternance chez leurs parents, venait d'avoir des jumeaux.

L'autre petit garçon a d'ailleurs fait l'objet d'une mesure de placement provisoire, le temps que des examens assurent qu'il n'avait fait l'objet d'aucun mauvais traitement.

Sur le même sujet:

Bébé secoué à Créteil: la nounou avoue avoir tué la petite Rose

Syndrome du bébé secoué: un test sanguin pour mieux détecter les traumatismes

Bébé secoué dans le Doubs: l'assistante maternelle acquittée

Un petit garçon de 3 mois est mort récemment dans les Pyrénées-Orientales du syndrome du bébé secoué. Son père a reconnu les faits.


Commentaires

-