Né sans pénis, il est opéré et va pouvoir avoir son premier rapport sexuel à 44 ans

Né sans pénis, il est opéré et va pouvoir avoir son premier rapport sexuel à 44 ans

Publié le :

Vendredi 29 Juin 2018 - 11:05

Mise à jour :

Vendredi 29 Juin 2018 - 11:12
Andrew Wardle, un Britannique âgé de 44 ans, va prochainement pouvoir avoir son premier rapport sexuel. Né sans pénis à cause d'une maladie très rare, il a subi une greffe et va bientôt pouvoir être un homme comme les autres, anatomiquement parlant.
© / Mexican Social Security Institute/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plus que pour le sexe, c'est d'abord pour se sentir "intégré à la société" qu'Andrew Wardle a choisi de subir une greffe de pénis. Ce Britannique de 44 ans est en effet né sans cet organe à cause d'une maladie appelée exstrophie vésicale.

Cette pathologie très rare touche seulement un homme sur 20 millions et a pour conséquence un développement anormal de la vessie, comme l'a expliqué mardi 26 le Daily Mail.

Andrew Wardle est donc né sans pénis mais avec des testicules. Incapable d'avoir des relations sexuelles "normales", l'homme a finalement décidé de subir une greffe, coûtant environ 57.000 euros, au sein du service d'urologie de l'University College Hospital de Londres vendredi 22.

A voir aussi: Greffée d'un rein cancéreux, elle se bat pour une indemnisation

L'opération s'est bien déroulée et a été pratiquée comme pour les cas de transsexuels voulant changer de sexe. Des muscles et de la peau de son bras ont été prélevé pour qu'il y ait moins de risques de rejet et une veine de sa cuisse a aussi été utilisée.

Celle-ci servira à l'irrigation des tissus de son pénis. C'est une pompe injectant une solution d'eau saline qui permettra de faire gonfler le pénis et ainsi simuler une érection.

Si l'opération est aujourd'hui finie, Andrew Wardle est maintenant en pleine "phase de test". Durant dix jours, son pénis est placé dans un état d'érection quasi constant afin que les médecins s'assurent qu'il n'y a aucun rejet.

Son pénis artificiel sera pleinement opérationnel d'ici six semaines. Le patient et sa petite amie de longue date ont d'ailleurs dit appréhender le moment fatidique.

Après 44 ans sans pénis, Andrew Wardle s'est fait greffer un organe artificiel.


Commentaires

-