Nice: un enfant fait évacuer deux avions avec une fausse alerte à la bombe

Mauvaise blague

Nice: un enfant fait évacuer deux avions avec une fausse alerte à la bombe

Publié le :

Jeudi 02 Août 2018 - 17:54

Mise à jour :

Jeudi 02 Août 2018 - 17:56
Un jeune garçon de 12 ans, originaire du Koweït, a provoqué la panique à l'aéroport de Nice le 22 juillet dernier. Il a lancé une fausse alerte à la bombe et a fait évacuer deux avions. Quand les autorités ont su que c'était lui le responsable, il a reçu un savon.
© STEPHANE DANNA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Innocence ou inconscience? Le dimanche 22 juillet dernier, un enfant de 12 ans a semé la panique à l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes) en envoyant des messages par téléphone aux passagers de deux avions en partance pour Rome, leur faisant croire qu'il y avait une bombe.

Les sms, qu'il a pu envoyer à plusieurs voyageurs en piratant l'application AirDrop et en se servant de la connexion Bluetooth, étaient rédigés en anglais.

Selon Nice-Matin, qui a rapporté les faits mercredi 1er août, le premier message disait "il y a une bombe dans cet avion à destination de Rome" et le second "dirigez-vous vers les toilettes et allons discuter, il y a une bombe".

Voir aussi: alerte à la bombe à Vélizy 2 - le suspect voulait voir de près une intervention de la police

Il voulait sans doute faire une blague, mais elle était de très mauvais goût. Le garçon, originaire du Koweït, qui s'apprêtait à partir en voyage avec ses parents, ne s'attendait certainement pas à ces retombées.

Quand les passagers ont reçu ces messages, ils ont alerté le personnel de bord et les autorités portuaires ont cloué les deux avions au sol, les ont évacués, les ont fait fouiller et ont ensuite épluché la liste des voyageurs pour retrouver ce "Ali", destinateur de cette fausse alerte à la bombe.

La police l'a ensuite interrogé et il a tout de suite avoué sa bêtise. Evidemment, à 12 ans, il n'a pas été placé en garde à vue mais a subi une explication de texte et une soufflante de sa mère qui l'a forcé à s'excuser.

En larmes, le jeune adolescent s'est vu confisquer son iPhone X, avec lequel il a envoyé les messages alarmistes. De quoi lui passer l'envie de recommencer.

Lire aussi:

Alerte à la bombe au pôle financier de tribunal de Paris: le bâtiment évacué

Fausse alerte à la bombe: l'hôpital Georges Pompidou fermé plusieurs heures

Alerte à la bombe dans le Vaucluse: l'objet suspect était factice

Le 22 juillet dernier, un enfant de 12 ans a fait évacuer deux avions à l'aéroport de Nice avec une fausse alerte à la bombe.

Commentaires

-