Orléans: l'agresseur sexuel d'étudiantes fait une 5e victime, il court toujours

Orléans: l'agresseur sexuel d'étudiantes fait une 5e victime, il court toujours

Publié le :

Mercredi 28 Novembre 2018 - 12:52

Mise à jour :

Mercredi 28 Novembre 2018 - 13:01
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Lundi soir, une étudiante a été agressée sexuellement sur le campus d'Orléans avec un mode opératoire similaire à celui utilisé par l'homme qui a attaqué quatre étudiantes en une trentaine de minutes mercredi 21. L'agresseur est toujours en fuite.

L'agresseur avait déjà créé la stupeur mercredi 21 en agressant sexuellement quatre jeunes étudiantes en seulement 30 minutes sur le campus d'Orléans La Source. C'est maintenant une cinquième victime qui est recensé lors d'une autre agression qui s'est déroulée, elle, lundi 26 dans la soirée comme le rapporte La République du Centre. L'étudiante a porté plainte.

Il était 21h30 lorsque l'étudiante explique avoir été agressée. Si les éléments ne sont pas connus dans le détail, le président de l'université a expliqué au quotidien local que le scénario de l'agression était "a priori le même" que lors des quatre agressions précédentes.

Mercredi 21, un homme au visage dissimulé par sa capuche s'était en effet précipité, une fois la nuit tombée, sur plusieurs étudiantes afin d'essayer de leur toucher le sexe. Il prenait ensuite la fuite lorsque la jeune fille se mettait à crier.

Lire aussi - Série d'agressions sexuelles à Orléans: quatre victimes en quelques minutes

La direction de l'université avait annoncé dans la foulée avoir pris des mesures de sécurité supplémentaire tout en appelant les étudiantes à une plus grande vigilance: "Nous avons réorganisé les services de sécurité, les agents vont désormais faire des rondes plus fréquemment dans le secteur où les agressions ont eu lieu. Nous allons également éclairer les endroits qui le sont peu, on fait les travaux nécessaires". Les forces de l'ordre, de leur côtés, ont annoncé qu'elles renforçaient leurs patrouilles sur le secteur.

Mais ces précautions n'ont visiblement pas empêché une nouvelle agression.

Voir aussi:

Des militaires de Sentinelle sauvent à mains nues une femme d'une agression sexuelle

Loiret: suicide d'un prêtre visé par une enquête pour "suspicion d'agression sexuelle"

Une cinquième étudiante a été agressée sur le campus d'Orléans.


Commentaires

-