Paris - Guy-Môquet/Marcadet: de jeunes ados font régner un climat d'insécurité

Paris - Guy-Môquet/Marcadet: de jeunes ados font régner un climat d'insécurité

Publié le :

Mardi 26 Juin 2018 - 13:44

Mise à jour :

Mardi 26 Juin 2018 - 13:58
Depuis quelques mois, un climat d'insécurité s'est à nouveau installé dans un secteur restreint du 18e arrondissement de Paris, rue Marcadet, non loin du métro Guy-Môquet. De jeunes adolescents rackettent, volent et agressent des collégiens. Les parents sont inquiets.
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Cela fait deux ans que ça dure, mais depuis quelques mois, les habitants du secteur Marcadet, non loin du métro Guy-Môquet dans le 18e arrondissement de Paris, font face à une recrudescence des actes de délinquance, et même parfois de violence, de la part d'une bande de jeunes adolescents.

Selon Le Parisien, qui relate les faits, le climat d'insécurité est particulièrement important dans un secteur assez restreint, délimité par les rues Marcadet, d'Oslo et Coysevox.

Secteur dans lequel se trouve le square Carpeaux, où les jeunes délinquants ont l'habitude de prendre pour cible des élèves du collège Coysevox, qui est juste derrière, à même pas 300 mètres si l'on passe par la rue Lamarck.

Lire aussi: délinquance - Macron propose une "injonction" d'interdiction de certaines zones

"Ils les rackettent pour un peu de monnaie ou un téléphone portable. Sans parler des menaces proférées à l’encontre des passants, des intrusions dans les halls d’immeubles, des coups, parfois. Et des vols: impossible, désormais, de laisser son vélo dans la rue, même attaché", a témoigné un habitant du quartier auprès du quotidien francilien.

Quand la police intervient et interpelle ces très jeunes gens, une période d'accalmie s'en suit, puis les mauvaises habitudes reprennent le dessus.

Les parents sont très inquiets et ont demandé à ce que la sécurité soit renforcée dans ce secteur, à visée dissuasive surtout.

"Il est primordial de mobiliser la brigade de lutte contre les incivilités afin qu’une présence humaine soit remarquée et dissuasive", a déclaré Pierre-Yves Bournazel, député Les Constructifs, interpellant le préfet de police Michel Delpuech pour qu'il diligente une enquête sur ces faits et accède à la requête des parents d'élèves et des riverains.

Depuis quelques mois, une bande de jeunes délinquants fait régner un climat d'insécurité dans le 18e arrondissement de Paris, secteur Guy Môquet et rue Marcadet.


Commentaires

-