Paris: un jeune homme menace de se suicider sur Twitter, la police le sauve

Paris: un jeune homme menace de se suicider sur Twitter, la police le sauve

Publié le :

Dimanche 14 Janvier 2018 - 16:17

Mise à jour :

Dimanche 14 Janvier 2018 - 16:26
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Paris, ce dimanche matin, un jeune homme de 27 ans a expliqué sur son compte Twitter qu'il comptait mettre fin à ses jours. Grâce aux signalements des internautes et à leur réactivité, il a pu être secouru à temps, avant de passer à l'acte.

Son appel à l'aide a été entendu. A Paris, ce dimanche 14 au matin, un jeune homme de 27 ans a expliqué sur Twitter qu'il comptait mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il a posté une lettre dans laquelle il expliquait à demi-mots les raisons de son passage à l'acte. Puis, a publié une photo montrant l'un de ses pieds au-dessus du vide avec une légende pour le moins inquiétante: "vous avez fait retarder le moment maintenant faut y aller merci de votre compréhension".

Rapidement, ces deux tweets ont été signalés par des internautes au compte Twitter de la police nationale. Des informations qui ont permis aux enquêteurs de la plateforme Pharos de prendre les choses en main. En parallèle, des voisins ont aperçu le jeune homme à la fenêtre de son appartement et ont immédiatement alerté les autorités compétentes. Même chose pour ses proches qui ont vu ses publications sur le réseau social.

Grâce à tous ces signalements, le jeune homme est désormais sain et sauf. Il a pu être sauvé avant de passer à l'acte. La police est intervenue aux alentours de 10h.

A lire aussi - Harcèlement: une adolescente se suicide, son père invite ses persécuteurs à l'enterrement

Dans sa lettre, le jeune homme interpellait Emmanuel Macron sur le nombre de suicides en France et regrettait le manque d'accompagnement des personnes en demande d'aide. "Combien de personnes qui voudraient être aidées y renoncent car l'aide proposée est inadaptée. En effet, si on exprime la volonté de se tuer, on est envoyé directement en hôpital psychiatrique" avec les "patients atteints de sévères troubles. C'est un environnement inadapté pour les personnes suicidaires dont la grande majorité ne souffrent d'aucun trouble mental mais seulement d'un mal de vivre", a-t-il notamment écrit. 

Il a également expliqué qu'il aimerait que l'on se souvienne de lui "comme quelqu'un qui a essayé d'aider, d'être bon et d'être heureux sans jamais y parvenir". 

Un jeune homme a annoncé sur Twitter qu'il allait se suicider mais a été sauvé à temps par les policiers.


Commentaires

-