Paris: un jeune tué au marteau dans un foyer d'étudiants

Paris: un jeune tué au marteau dans un foyer d'étudiants

Publié le :

Jeudi 16 Mai 2019 - 11:39

Mise à jour :

Jeudi 16 Mai 2019 - 11:49
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 23 ans a été découvert mort dans un foyer d'étudiants parisien du 13e arrondissement mercredi 15. Il a été retrouvé gisant dans son sang à l'intérieur de son studio, un marteau posé près de lui.

Qu'est-il arrivé à ce jeune de 23 ans? Un étudiant logeant dans un foyer du 13e arrondissement de Paris a été retrouvé mort dans son studio mercredi vers 18h. Il gisait dans son sang, un marteau posé à proximité.

C'est un proche, inquiet de ne pas avoir de ses nouvelles, qui a alerté le gardien de la résidence de jeunes travailleurs et étudiants gérée par Heneo.

Le gardien de la résidence de la rue Bruneseau est donc allé vérifier dans la chambre du locataire en compagnie du directeur du foyer et muni d'un double de la clé du logement.

A voir aussi: Côtes-d'Armor: jugé pour avoir tué sa femme et sa mère à coups de marteau

C'est à ce moment que les deux hommes ont fait la macabre découverte: le jeune homme était mort, gisant dans son sang.

Les secours ont rapidement été appelés et la chambre a été examinée par la police scientifique. Sa carte étudiante a été retrouvée dans le studio dont les murs étaient tâchés de sang. Les murs dans le couloir menant à la chambre étaient par ailleurs aussi tâchés.

Le corps du jeune homme devrait être autopsié ce jeudi 16. L'examen devrait confirmer la cause de la mort: le jeune étudiant a été frappé à la tête avec un marteau.

La victime de nationalité roumaine n'était pas connue des services de police selon Le Parisien. "C'était un étudiant sans histoire".

A lire aussi:

Harcelé, un lycéen frappe un camarade avec un marteau en classe

A 17 ans, il est séquestré, brûlé et frappé avec un marteau par un "Gilet jaune"

Un jeune étudiant a été retrouvé mort dans son studio parisien.


Commentaires

-