Le policier abusait de sa belle-fille depuis 10 ans, il écope de 7 ans de prison ferme

Le policier abusait de sa belle-fille depuis 10 ans, il écope de 7 ans de prison ferme

Publié le :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 11:59

Mise à jour :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 12:06
Un fonctionnaire de police a été condamné mardi pour avoir agressé sexuellement pendant une dizaine d'années la fille de sa compagne. Les gestes pervers ont débuté alors que la victime n'était qu'une petite fille et se sont poursuivis tout au long de l'adolescence.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il niait les faits mais la cour n'a pas suivi ses dénégations. Mardi 16, un policier âgé de 43 ans a été condamné à sept ans de prison. Il a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement la fille de sa compagne, lui faisant subir des attouchements pendant dix ans. Le tribunal n'a cependant pas reconnu les accusations de viols portées à son encontre.

Ce fonctionnaire de police n'a fait qu'une seule victime: la fille de celle qui partageait sa vie et qui a commencé à subir les premières agressions à l'âge de huit ou neuf ans. Pendant une décennie elle devra faire face aux assauts de ce beau-père qui profitait de l'absence de la mère de famille qui, travaillant de nuit, laissait son enfant seule avec son compagnon. Celui-ci en profitait pour effectuer les gestes coupables, derrière la porte du domicile familial à Morsang-sur-Orge, dans l'Essonne.

Lire aussi: Somme: 15 ans de prison pour la mère et la perpétuité pour le père, des peines exceptionnelles pour les parents pédophiles et incestueux

En juin 2014, alors que la victime a 19 ans et subit toujours les assauts pervers de son beau-père, elle décide de porter plainte après une énième agression. Celle de trop pour celle qui est devenue une jeune femme. Elle a aujourd'hui 23 ans.

L'avocate générale avait requis dix ans de prison, estimant que les agressions sexuelles s'étaient doublées de viols, soit de pénétration sexuelle. Le tribunal a décidé de ne pas retenir cette caractérisation des faits, minorant la peine.

Le policier sera également inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS). Il devra se soumettre également à une obligation de suivi socio-judiciaire pendant deux ans.

Le policier a été condamné à 7 ans de prison.


Commentaires

-