Procès Outreau: Jonathan Delay accuse Daniel Legrand de viol

Procès Outreau: Jonathan Delay accuse Daniel Legrand de viol

Publié le :

Mercredi 20 Mai 2015 - 18:00

Mise à jour :

Mercredi 20 Mai 2015 - 18:10
©Jean-Louis Zimmermann/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Le procès de Daniel Legrand, l'un des 13 acquittés de l'affaire Outreau, s'est poursuivi ce mercredi à Rennes. Le jeune homme doit répondre de viols sur enfants qu'il aurait commis alors qu'il était mineur.

Son témoignage était très attendu. Au deuxième jour du troisième procès de l'affaire Outreau, l'accusé, Daniel Legrand, acquitté il y a 10 ans, a été désigné comme l'auteur de viols par sa victime, Jonathan Delay.

Le président de la Cour a demandé à ce dernier s'il avait été violé par Daniel Legrand. "Oui, malheureusement. Je sais qu'il était là, je peux l'assurer qu'il était là, je ne suis pas devant vous pour mentir", a alors lancé Jonathan Delay, premier de la fratrie Delay à témoigner. Il n'a en revanche pas précisé les abus qu'il reproche à Daniel Legrand. 

Il a par ailleurs affirmé avoir vu celui-ci au domicile de ses parents, Thierry Delay et Myriam Badaoui (ces derniers ont été condamnés en 2004 à 20 et 15 ans de réclusion pour avoir violé leurs enfants avec un couple de voisins). Et d'ajouter: "je ne mens pas, j'ai rien à gagner à être ici". Toutefois, à plusieurs reprises, face aux questions de l'avocat général, Jonathan Delay a expliqué son absence de réponses par "un manque de souvenirs".

Daniel Legrand se retrouve une nouvelle fois devant la justice pour des faits de viols et agressions sexuelles sur mineurs de quinze ans portant sur les quatre fils Delay, qu'il aurait commis alors qu'il était lui-même mineur et qui n'ont jamais été jugés. Pour son troisième procès après celui de Saint-Omer en 2004 puis celui en appel à Paris en 2005, il encourt jusqu'à 20 ans de prison. 

Tout au long du témoignage de Jonathan Delay, depuis le box des accusés, Daniel Legrand a soupiré et a adressé des signes de dénégation de la tête en direction de sa famille dans la salle.

 

 

Jonathan Delay a accusé Daniel Legrand de viol à la barre de la cour d'appel des mineurs de Rennes.


Commentaires

-