Rachid Faïd, frère de Redoine, serait le deuxième homme de Sarcelles

Rachid Faïd, frère de Redoine, serait le deuxième homme de Sarcelles

Publié le :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 11:07

Mise à jour :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 11:12
Les enquêteurs ont identifié Redoine Faïd comme étant l'un des hommes qui a pris la fuite mardi à Sarcelles, laissant derrière eux une voiture contenant des explosifs. Le second aurait été identifié comme son frère Rachid, qui aurait également participé à son évasion.
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le frère de Redoine Faïd serait en cavale avec lui. Les enquêteurs soupçonneraient en effet Rachid Faïd, 60 ans, d'avoir participé à l'évasion spectaculaire, en hélicoptère, de son petit frère et de se s'être trouvé avec lui lorsqu'ils ont failli l'arrêter à Sarcelles, dans une voiture chargée d'explosifs.

Selon les informations du Parisien, l'homme aurait en effet été identifié sur les images de vidéosurveillance sur lesquelles apparaît également Redoine Faïd, mardi 24 dans le parking sous-terrain du magasin Auchan de la ville. Des prélèvements ADN sont en cours pour confirmer cette piste.

La thèse semble d'autant plus crédible que Rachid Faïd est introuvable depuis l'évasion de son frère. Il avait également déjà été suspecté de préparer une première évasion au printemps 2017 alors que son cadet était alors incarcéré à la prison de Fresnes. Ce projet n'avait finalement pas abouti.

Mardi, le braqueur évadé avait été identifié comme l'un des deux occupants d'une voiture qui avait pris la fuite devant un contrôle de gendarmerie, à proximité d'une station-service de la commune de Piscop, à quelques kilomètres de Sarcelles.

Voir: Le braqueur en cavale Redoine Faïd repéré à Sarcelles avec des explosifs

Les deux passagers ont réussi à s'enfuir en empruntant un escalier débouchant sur le parking en plein air d'un grand magasin d'électroménager et d'un McDonald's. "Ils leur ont échappé de peu. Ça s'est joué à quelques secondes", a confirmé une source policière.

Six pains de plastic ont été retrouvés dans le coffre, ce qui semble confirmer l'hypothèse que Redoine Faïd et ses complices ont prévu un braquage en pleine cavale. Les enquêteurs auraient conclu que le sac contenant des armes et du matériel retrouvé dans l'Oise quelques semaines plus tôt était également destiné à une telle opération.

Ce serait donc la deuxième fois en quelques semaines que les malfaiteurs sont contraints d'abandonner leur équipement, mais parviennent à s'échapper.

Lire aussi:

Evasion de Redoine Faïd: le commando aurait projeté un braquage

Rachid Faïd aurait participé à l'évasion aérienne de son frère.


Commentaires

-