Royaume-Uni: les animaux domestiques des Skripal sont morts

Royaume-Uni: les animaux domestiques des Skripal sont morts

Publié le :

Vendredi 06 Avril 2018 - 08:27

Mise à jour :

Vendredi 06 Avril 2018 - 08:41
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un chat et deux cochons d’Inde appartenant à l'ex-espion russe Sergueï Skripal, empoisonné en Grande-Bretagne, ont été trouvés morts, a annoncé jeudi la police britannique. On ignore la cause de leurs morts.

Intoxiqués ou morts de faim? Ce vendredi 6, on ne sait pas ce qui a provoqué la mort des trois animaux domestiques appartenant à l'ex-espion russe Sergueï Skripal, empoisonné le 4 mars dernier à Salisbury (Royaume-Uni) en même temps que sa fille Ioulia.

"Lorsqu'un vétérinaire a pu accéder à la propriété" de Sergueï Skripal, "deux cochons d'Inde étaient malheureusement morts", a déclaré une porte-parole du ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales, jeudi 5. Et d'ajouter: "Un chat a également été trouvé dans un état de détresse, et un chirurgien vétérinaire a pris la décision d'euthanasier l'animal pour mettre fin à ses souffrances". Une décision prise "dans le meilleur intérêt de l'animal et de son bien-être".

Voir également - Affaire Skripal: Moscou insinue que Londres pourrait être derrière l'empoisonnement

Les autorités n'ont pas explicité les causes de la mort des animaux. Il pourrait s'agir d'un décès faute de nourriture ou lié au même empoisonnement que leur propriétaire.  En effet, selon Scotland Yard, l'ancien espion et sa fille ont été intoxiqué à leur domicile. La plus forte concentration de poison détectée se trouvait sur la poignée de la porte d'entrée de la maison.

Lire aussi - Ioulia Skripal dit qu'elle va mieux, la Russie accuse Londres à l'ONU

La fille de l'ancien agent double a déclaré jeudi qu'elle allait un peu mieux. "Je me suis réveillée il y a maintenant plus d'une semaine et je suis heureuse de dire que je me sens de mieux en mieux chaque jour", a expliqué Ioulia Skripal. Le gouvernement britannique a déclaré avoir établi que le poison était un agent neurotoxique de conception soviétique appelé Novitchok.  Selon des médias britanniques, les services de Londres auraient localisé le laboratoire russe où cet agent innervant aurait été fabriqué, qui serait sous la supervision du renseignement extérieur russe. Et cela bien qu'un laboratoire britannique qui a analysé la substance utilisée contre un ex-espion russe en Angleterre a reconnu ne pas avoir de preuve qu'elle provenait de Russie.

Le pays de Vladimir Poutine, accusée par Londres d'être responsable de cet empoisonnement qui a déclenché l'une des plus graves crises diplomatiques entre Moscou et les Occidentaux depuis la Guerre froide, a dénoncé devant le Conseil de sécurité de l'ONU "une campagne ordonnée, préparée à l'avance" contre elle.

 

Un chat et deux cochons d’Inde appartenant à l'ex-espion russe Sergueï Skripal sont morts.

Commentaires

-