Sa compagne ne répond pas au téléphone, il viole son chien: l'animal est euthanasié

Sa compagne ne répond pas au téléphone, il viole son chien: l'animal est euthanasié

Publié le 17/02/2019 à 11:52 - Mise à jour à 11:54
©Victor/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 51 ans a été arrêté et placé en détention jeudi 14 pour avoir violé le chien de sa compagne, pour se venger, visiblement, du fait qu'elle ne lui répondait pas au téléphone. La malheureuse bête a été euthanasiée, ses lésions internes étant trop graves.

Son acte de cruauté était si violent que le malheureux animal a dû être euthanasié par les services vétérinaires. La presse américaine (voir ici) rapporte le cas d'un homme de 51 ans qui a violé la chienne de sa compagne occasionnant à l'animal des blessures irréversibles.

Les faits se déroulent aux Etats-Unis, à Portland (Oregon). Le suspect, un certain Fidel Lopez âgé de 51 ans, aurait agi sous le coup de la colère. Sa fiancée n'aurait en effet pas répondu à ses appels et messages alors qu'elle était sortie.

Le quinquagénaire, pour une raison mal définie, a alors violé la chienne de race Lhasa Apso répondant au nom d'Estrella.

C'est sa maîtresse qui amènera plus tard l'animal aux urgences vétérinaires: elle a découvert son chien caché sous le lit et perdant son sang. Il était trop tard pour la malheureuse bête, les lésions internes étant trop graves pour espérer la sauver. Une autopsie a été réalisée sur l'animal mettant en évidence les violences sexuelles que la bête avait subi. Une trace ADN sera recueilli, mettant en évidence la responsabilité de Fidel Lopez.

Lire aussi: Le jeune zoophile viole une chèvre, il assure avoir demandé son consentement

Arrêté, ce dernier admettra les relations sexuelles forcées avec l'animal tout en assurant que celui-ci semblait toujours en bonne santé après l'avoir violé.

L'enquête metra en évidence le caractère particulièrement inquiétant, voir pervers, du suspect: sa fiancée le décrit comme un homme ayant "des tendances zoophiles", montrant parfois ses organes génitaux aux chiens et lui ayant déjà demandé si "elle envisageait de prendre un chien plus gros qu'Estrella".

L'individu a été placé en détention jeudi 14 et est inculpé pour abus sexuel sur un animal.

Voir aussi:

Un policier zoophile arrêté, il venait d'être décoré

Un zoophile surpris par la police en train de violer son chat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le suspect a été emprisonné et inculpé pour cet acte de cruauté extrême sur un animal.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-