Une femme battue meurt à Saint-Denis

Une femme battue meurt à Saint-Denis

Publié le :

Jeudi 04 Juillet 2019 - 07:08

Mise à jour :

Jeudi 04 Juillet 2019 - 07:11
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Elle avait déposé une main courante la veille de la mort. Une femme enceinte de 3 mois est morte mercredi 3 à Saint-Denis. Son compagnon a été placé en garde à vue.

Ce serait le 71e féminicide de l'année. Une jeune femme de 20 ans, qui aurait été victimes de violences conjugales, est morte mercredi matin à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. La victime était enceinte de trois mois. L'auteur présumé des faits a été placé en garde à vue au commissariat de Saint-Denis pour "homicide par conjoint".

Comme le rapporte le journal Le Parisien, qui révèle l'information, les faits ont eu lieu dans la matinée. C'est un voisin qui a été alerté en entendant des coups "assourdissants" provenir de l'appartement de la victime. Il s'est rapidement présenté sur place mais il était déjà trop tard: la jeune femme gisait inconsciente sur le sol. Le voisin a appelé les secours qui sont rapidement arrivés sur place. Le Samu a réussi à ranimer la jeune femme avant qu'elle ne soit transporté à l'hôpital où elle a succombé peu après son admission.

Lire aussi – "Stop féminicide!": coup d'éclat des Femen à Paris

La police a interpellé le compagnon de la victime qui avait été retrouvé en état de choc près du corps de la jeune femme. Il a été placé en garde à vue dans la foulée.

"La veille du drame, la jeune femme s'était rendue au commissariat de Saint-Denis pour y déposer une main courante et signaler le comportement violent de son compagnon. Elle n'avait toutefois pas souhaité déposer de plainte", fait savoir le quotidien.

Selon les dernières données du gouvernement, près de 220.000 femmes ont subi des violences conjugales en 2017 et 130 sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-compagnon.

Voir:

Deux féminicides présumés en deux jours, déjà 59 en 2019?

130 féminicides en 2017, déjà 30 en 2019: vers une année noire?

Féminicides: une présidente de tribunal et un procureur appellent à "changer de réponse"

La victime est la 71e femme a été tué par son compagnon depuis le début de l'année.


Commentaires

-