Tarn: l'élevage de poules de Lescout responsable de 78 cancers?

Vapeurs toxiques

Tarn: l'élevage de poules de Lescout responsable de 78 cancers?

Publié le :

Jeudi 12 Avril 2018 - 11:04

Mise à jour :

Jeudi 12 Avril 2018 - 11:13
Un élevage de ponte d'œufs est soupçonné d'être à l'origine de 78 cas de cancers dans le village de Lescout, dans le Tarn. Le maire de la commune a demandé des analyses des odeurs et vapeurs qui s'échappent de l'élevage de 185.000 poules.
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Et si un élevage de poules géant pouvait être à l'origine de dizaines de cas de cancers? C'est en tout cas ce que pense Serge Gavalda, maire de Lescout dans le Tarn. L'élu a rassemblé, lundi 9, différents services de l'Etat lors une réunion publique à ce propos.

Comme l'a rapporté Le Dauphiné Libéré, l'affaire n'est pas nouvelle dans le village mais elle a pris une ampleur plus importante depuis que Serge Gavalda a décidé de prendre le problème à bras le corps.

A voir aussi: Cancer du pénis - un quart des patients refuse l'amputation

Lundi, certains habitants de la commune faisaient donc face à un représentant de l'Agence nationale de santé publique ou encore de l'Agence régionale de santé (ARS).

"Depuis 2006 nous n’avions reçu aucune plainte. Depuis les derniers courriers de ce début d’année, nous avons essayé de rendre objectifs les propos du maire qui présente une liste de 78 cas de cancers dont 42 personnes décédées en 15 ans dans un rayon d’1,5 km autour de l’élevage. Nous nous sommes rapprochés des médecins traitants et avons croisé les données du registre du cancer du Tarn", a expliqué Jean-Marc Desen de l'Agence Nationale de Santé Publique.

Les différents services de l'Etat ont donc réalisé des analyses aux abords de cet élevage constitué de 185.000 poules. Pour les habitants c'est sûr: les cancers sont dus aux odeurs et aux vapeurs "toxiques" qui se dégagent de l'exploitation de Cyril Gallès.

"Nous aurons les résultats de leurs analyses épidémiologiques et leurs conclusions d’ici deux mois environ", a de son côté indiqué l'ARS.

Les riverains s'inquiètent surtout pour leurs enfants: l'école est en effet située à proximité de l'élevage. "On veut savoir ce qu’on respire, ça pique les yeux et la gorge. Quand on ne vit pas ici, on ne peut pas comprendre", a expliqué un habitant du village.

Le maire et les habitants d'un village du Tarn soupçonnent un élevage de poules d'être responsable de dizaines de cancers.

Commentaires

-