Trafic d’armes depuis Gaza: un employé du consulat français jugé en Israël

Trafic d’armes depuis Gaza: un employé du consulat français jugé en Israël

Publié le :

Lundi 19 Mars 2018 - 11:36

Mise à jour :

Lundi 19 Mars 2018 - 11:43
© JACK GUEZ / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un Français employé du consulat général de France à Jérusalem a été arrêté il y a quelques semaines par Israël et va comparaître devant un tribunal de l'Etat hébreu ce lundi. Il est suspecté de trafic d'armes.

Il est soupçonné d'avoir fait sortir des dizaines d'armes de la bande de Gaza avec le véhicule consulaire qu'il conduisait. Un employé du consulat de France à Jérusalem doit comparaître ce lundi 18 devant la justice israélienne pour "trafic d'armes". Romain Franck est ainsi soupçonné par le Shin Bet (service de renseignement israélien) d'avoir fait transférer plusieurs dizaines de pistolets automatiques et deux fusils d'assaut depuis l'enclave palestinienne dirigé par le Hamas à destination de la Cisjordanie.

Les armes étaient dissimulées à bord d’une voiture pourvue d’une plaque diplomatique, échappant aux contrôles pourtant très rigoureux des autorités israélienne au terminal d’Erez, la porte d’entrée vers Gaza au nord du territoire. Romain Franck recevait les armes par un Palestinien qui officiait au centre culturel français de Gaza, l'une des rares présences étrangères officielles dans le territoire, soumis à un très strict blocus de la part de l'Etat hébreu. Arrêté mi-février, il doit être inculpé ce lundi en même temps que plusieurs autres membres, palestiniens, du réseau.

Lire aussi - Israël bombarde des installations "souterraines" du Hamas dans la bande de Gaza

Au vu de la gravité des faits reprochés à au suspect, Paris a choisi de ne pas faire obstacle à son jugement en Israël. Toutefois, le journal Le Monde précise qu'en cas de condamnation, il est envisageable qu'il purge sa peine de prison en France.

"Nous prenons cette affaire très au sérieux et sommes en lien étroit avec les autorités israéliennes", a indiqué un porte-parole de l’ambassade de France à Tel-Aviv. "Il a bénéficié et continue de bénéficier de la protection consulaire" apportée aux ressortissants français, a-t-il cependant ajouté. A noter que Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, doit se rendre en Israël les 25 et 26 mars prochain.

Un Français, employé de la diplomatie, va être jugé ce lundi en Israël pour trafic d’armes.


Commentaires

-